Culture & Loisirs Zoos, parcs animaliers : les nouveautés 2017 à Toulouse et dans la région

Avec l'arrivée du printemps, les parcs animaliers autour de Toulouse reprennent vie. Dates de réouverture, spécificités, nouveautés... On fait le point pour des sorties en famille.

Publié le : 03/04/2017 à 19:01
Les perroquets font leur show devant le public à l'African Safari. © Delphine Russeil
Les perroquets font leur show devant le public à l'African Safari. (Photo : Côté Toulouse/Delphine Russeil)

C’est un traditionnel des sorties en famille qui plaît toujours aux enfants… Les parcs animaliers sont nombreux dans la région, aux portes de Toulouse comme à un saut de puce de la Ville rose. On fait le tour des animations qu’ils proposent et de leurs spécificités.

L’African Safari

C’est le zoo incontournable de la métropole toulousaine ! Situé à Plaisance-du-Touch, à l’ouest de la Ville rose, le parc zoologique, qui a vu le jour dans les années 70, attire près de 180 000 visiteurs par an et abrite 600 animaux et 80 espèces sur 20 ha. Et la famille s’est encore agrandie, avec de nouvelles naissances.

> LIRE AUSSI : [L'image] Un bébé hippopotame est né au Zoo African Safari, près de Toulouse

Jusqu’au 17 avril, une activité de « nourrissage commenté » est proposée dans le parc auprès des tapirs, des tigres de Sibérie et des capucins.

Infos pratiques : 
À Plaisance-du-Touch.
Tous les jours, de 9 h 30 à 19 h 30.
Tarifs : 12,50/16,50 euros
Plus de renseignements sur le site www.zoo-africansafari.com

Le Parc animalier des Pyrénées

Installé à Argelès-Gazost (Hautes-Pyrénées), ce parc animalier a rouvert pour la saison le 1er avril. Lynx, grèbe castagneux, garrot à œil d’or, paroare huppé et autres ouistiti à toupet blanc vous y attendent pour une visite insolite. Le site crée aussi la rencontre avec des animaux typiques de la région (marmottes, isards, chevreuils, bouquetins…), ainsi que des animaux de la ferme et des rapaces. Parmi les nouveautés, le parc accueille des tayras et, prochainement, des ocelots, félins d’Amérique du sud.

Vous avez aussi la possibilité de « dormir » avec les loups ou des ours dans des refuges cosy.

> LIRE AUSSI : Insolite : j’irai dormir chez les ours… dans les Pyrénées

Des options qui comprennent la nuit au refuge, l’entrée au parc pour deux jours, le repas du soir et le petit-déjeuner (de 320 à 350 euros pour deux personnes).

Infos pratiques : 
À Argelès-Gazost
Infos : 05 62 97 91 07.
Tarifs : 13/18 euros
Infos sur le site www.parc-animalier-pyrenees.com

L’Aran Park

Dans le Val d’Aran, juste à la frontière espagnole, l’Aran Park a également rouvert le 1er avril. Si les animaux des Pyrénées y trouvent une bonne place, le site a accueilli cet hiver une meute de quatre loups gris. Venez les rencontrer !

Infos pratiques :
Route du col du Portillon, à Bossost (Espagne).
Tarifs : 10/14 euros
www.aran-park.com

Réserve africaine de Sigean

En s’orientant davantage vers la Méditerranée, on arriverait presque à la traverser grâce à la Réserve africaine de Sigean. Celle-ci abrite 3 800 animaux d’Afrique, répartis sur 300 ha reconstituant des paysages de brousse, de savane et de plaine aride. Comptez une heure de visite en voiture, plus 2 h 30 de balade à pied.

Infos pratiques : 
À Sigean, dans l’Aude.
Tarifs : 23/32 euros
www.reserveafricainesigean.fr

Le Zoo des 3 Vallées

Ce zoo situé à Montredon-Labessionnie (81) est fermé jusqu’au 30 avril. Période hivernale pendant laquelle de gros travaux ont été réalisés. Le zoo promet plein de nouveautés, en plus de ses 1 200 animaux établis sur 58 ha.

Pour aller plus loin : www.zoodes3vallees.fr

La Maison des loups

En pleine forêt ariégeoise, ce parc est 100 % dédié aux loups. Différents sentiers vous permettent de humer le bon air des loups, venus d’Europe et d’Amérique du nord. Une nouvelle meute de loups d’Europe vient d’être accueillie. Rendez-vous dès le samedi 15 avril pour la découvrir.

Pour aller plus loin : www.maisondesloups.com

Rapaces ou singes ?

Non loin d’Argelès-Gazost, le Donjon des aigles à Beaucens associe attraction internationale et site historique. Il a rouvert le 2 avril. Les amateurs de rapaces pourront aussi se tourner vers le Lot et son Rocher des Aigles, à Rocamadour. Des spectacles y sont à nouveau proposés depuis le 1er avril. Rocamadour qui abrite enfin la Forêt des Singes : 150 macaques de Barbarie qui vivent en liberté sur 20 ha.

Photo de Delphine Russeil

Delphine Russeil

Journaliste
Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image