Ils font Toulouse Nouvelle brasserie, 20 ans de l'Amphitryon : le chef étoilé Yannick Delpech nous parle de ses projets

Le chef étoilé toulousain Yannick Delpech parraine du 19 au 29 octobre un nouveau festival culinaire à Labège. Il nous parle de ses projets à venir. Rencontre.

Publié le : 16/10/2016 à 19:12
yannick-Delpech.jpg
Yannick Delpech, chef de l'Amphitryon sera présent lors du premier festival culinaire de Labège 2. (Photo : DR)

Du 19 au 29 octobre, le chef étoilé Yannick Delpech est le parrain du festival culinaire du centre commercial Labège 2. Pour cette première édition, les visiteurs pourront déguster les recettes coup de cœur sélectionnées par le chef de l’Amphitryon dans quatre restaurants du centre commercial. Un chef qui nous parle de cette initiative mais aussi de ses projets à venir.

Côté Toulouse : Pourquoi devenir le parrain d’une telle manifestation ?

Yannick Delpech : C’est un festival qui répond à ma philosophie d’ouvrir la gastronomie au plus grand nombre, ce que je fais avec le Sandyan au centre-ville de Toulouse. Il s’agit de répondre aux nouvelles habitudes des clients qui prennent moins de temps pour manger le midi et d’avoir une offre appropriée. À ce titre, sur ce festival, je vais mettre à l’honneur des enseignes de street-food qui répondent à cette philosophie : être dans la rapidité sans perdre le bon, le tout à des prix attractifs. Pendant longtemps, les chefs se sont concentrés sur ce qu’ils savaient faire sans trop s’ouvrir aux nouvelles habitudes alimentaires des consommateurs. Or, on ne peut pas seulement proposer de la brasserie ou une table comme celle de l’Amphitryon (son restaurant de Colomiers, deux étoiles au Guide Michelin).

C.T. : Dans la même idée de transmission, vous vous êtes rendus dans les cuisines municipales de Colomiers et vous avez établi des menus à l’occasion de la Semaine du Goût (du 10 au 14 octobre). Comme Stéphane Tournié à Toulouse, avez-vous envie de vous inscrire dans cette démarche à plus long terme ?

Y.D. : J’aimerais aller plus loin mais il faudrait revoir tout le système à la base. Je me rends en effet compte que cela sera très compliqué de faire mieux tant qu’on restera sur des bases de prix du repas aussi basses. Avec 7 500 repas à servir pour seulement 20 cuisiniers à Colomiers, ces derniers n’ont pas le temps. Et la cuisine centrale ne permet plus de cuisiner frais mais seulement des produits semi-finis. Fort de ce constat, on peut seulement essayer d’améliorer les menus. En fait, on a a loupé le coche ces 30 dernières années en créant ces cuisines centrales. Il aurait fallu au contraire que chaque école conserve sa cuisine.

> LIRE AUSSI : On a testé le menu gastronomique du chef étoilée Stéphane Tournié dans les cantines toulousaines

CT. : Votre actualité, c’est aussi l’ouverture d’un nouvel établissement dans le centre commercial de Fenouillet. Pouvez-vous nous parler de ce projet ?

Y.D. : C’est en cours. Cet établissement sera une brasserie située dans la Halle Gourmande du centre commercial. L’ouverture est prévue en janvier 2017.

> LIRE AUSSI : Voici les enseignes présentes dans e nouveau centre commercial de Fenouillet

CT. : En 2017, votre restaurant deux étoiles, l’Amphitryon à Colomiers, fête ses 20 ans. L’occasion de regarder dans le rétro ?

Y.D. : C’est forcément un moment important mais le but est pas de regarder dans le rétro. Nos clients nous demandent plutôt de regarder vers l’avenir. Il faut nous adapter à leurs attentes, bouger les lignes…

CT. : Avez-vous prévu quelque chose de particulier à l’occasion de cet anniversaire ?

Y.D. : Je réfléchis. L’idée de faire un grand pique-nique comme je l’ai fait début septembre. C’était une forme de test qui a bien marché puisque je pensais accueillir 250 personnes, et finalement 400 personnes ont partagé ce moment avec nous. Et ils auraient pu être 800 compte-tenu des demandes. On va donc reproduire ce moment festif et gastronomique en 2017 mais les modalités  restent à définir.

> LIRE AUSSI : Dimanche 11 septembre, c’est déjeuner sur l’herbe avec le chef deux étoiles, Yannick Delpech

Les animations du festival culinaire de Labège 2, du 19 au 29 octobre 2016
Marché des producteurs,  du 19 au 29 octobre (Portes 3 et 4). Labège 2 s’entoure de producteurs de Midi-Pyrénées pour vous proposer un marché où vous trouverez des produits frais, locaux et de saison, mais aussi des spécialités du terroir.
Atelier des petits chefs les samedi 22 et 29 octobre à 15 h, 16 h et 17 h 30.  Si la première impression que l’on a d’un aliment est donnée par l’odorat, ce sont les papilles gustatives qui nous permettent de ressentir le goût et les saveurs sucrées, salées, acides et amères. Alors, on goûte et on devine !
Marmitons des rues les samedi 22 et 29 octobre à 14 h 30, à 15 h 30 et 17 h (Porte 5).  Mélange détonant entre théâtre, musique et humour, le spectacle de 12 minutes « Marmitons des rues » est ouvert aux enfants à partir de cinq ans. Les cuistots dévoileront des recettes réalisées à partir de refrains gourmands et de mots savants.
Le chef Yannick Delpech sera présent le samedi 22 octobre au centre commercial pour le vernissage d’une exposition.

Photo de David Saint-Sernin

David Saint-Sernin

Journaliste
Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image