Actualité La verbalisation du stationnement de nuit dans les parkings du métro encore retardée, à Toulouse

La verbalisation du stationnement de nuit dans les parkings-relais du métro de Toulouse débutera finalement fin mars 2017, avec plus de souplesse pour les travailleurs de nuit.

Publié le : 14/03/2017 à 07:17
parkingrelais-tisso.jpg
Avec la verbalisation, Tisséo espère récupérer 1 000 places occupées actuellement par des voitures-ventouses(Photo Tisséo).

Elle devait débuter fin février 2017. C’est finalement avec un mois de retard, que la verbalisation des automobilistes stationnant la nuit dans les parkings-relais du métro de Toulouse va débuter.

> LIRE AUSSI : II ne sera plus possible de laisser sa voiture toute la nuit dans les parkings du métro, à Toulouse

C’est dans le courant de la dernière semaine de mars, entre le lundi 27 et le vendredi 31 mars, que la verbalisation va être effective dans les huit parkings du métro de l’agglomération.

Les agents de Tisséo circuleront pendant l’arrêt du métro

À partir de ce moment-là, il ne sera plus possible, pour les automobilistes, de stationner gratuitement dans les parkings. Des agents assermentés tourneront, entre l’arrêt du métro et son redémarrage au petit matin. Et, ceci, plus particulièrement en semaine.

Le dispositif, qui a été lancé par Tisséo pour lutter contre le phénomène de voitures-ventouses, doit permettre de récupérer mille places occupées, selon Tisséo, par des automobilistes qui n’utilisent pas les transports en commun de façon quotidienne.

Suite à la vive réaction des travailleurs de nuit, le syndicat mixte de transports toulousains a assouplit son dispositif. C’est cet assouplissement qui a entraîné le report d’un mois de la mesure.

> LIRE AUSSI : Verbalisation dans les parkings-relais du métro de Toulouse : Tisséo assouplit son dispositif

Les travailleurs de nuit vont pouvoir demander un pass

Comme annoncé par le président de Tisséo, Jean-Michel Lattes, les travailleurs de nuit ne sont plus concernés par la verbalisation et seront autorisés à stationner sous certaines conditions.

La verbalisation va s’articuler en deux temps. Dès cette fin de semaine, les travailleurs de nuit pourront solliciter une autorisation de stationner via l’e-agence sur le site de Tisséo. Tout se fera en ligne et les demandeurs devront fournir une copie de leur carte pastel, l’attestation de leur abonnement en cours et une attestation de leur employeur faisant état de leur travail de nuit, indique Tisséo.

Quand la demande aura été faite, les travailleurs de nuit recevront un pass, qu’ils pourront accrocher à leur rétroviseur intérieur central à partir de la fin du mois de mars. C’est ce pass qui leur permettra d’éviter les amendes. Pour les autres automobilistes, il faudra chercher d’autres emplacements pour stationner la nuit… ou prendre le risque de payer.

Photo de David Saint-Sernin

David Saint-Sernin

Journaliste
Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image