Transports 3e ligne de métro : le président de la CCI de Toulouse réclame une liaison directe vers l'aéroport

Jeudi 9 février 2017, le nouveau président de la CCI, Philippe Robardey, a rappelé sa volonté de voir arriver directement la troisième ligne de métro à l'aéroport Toulouse-Blagnac.

Publié le : 09/02/2017 à 18:20
Tisséo, tram, métro, aéroport Toulouse-Blagnac, Robardey, CCI Toulouse
L'arrivée éventuelle du métro à l'aéroport pourrait faire doublon avec le tram, qui avait été mis en service en avril 2015 (Photo : Tisséo)

L’aéroport doit-il être desservi par la troisième ligne de métro ? Un débat qui est sur la table depuis le dévoilement du tracé potentiel du projet et du plan de financement, en juillet 2016. Actuellement, la desserte de l’aéroport Toulouse-Blagnac, qui a franchi la barre des huit millions de passagers en 2016, se fait par le biais de la ligne de tram T2, inaugurée en avril 2015 et qui se sépare de la ligne T1 à Ancely pour rejoindre l’aéroport, via les arrêts Nadot et Daurat.

> LIRE AUSSI : Comment la troisième ligne de métro pourrait desservir l’aéroport

Projet à 110 millions d’euros

Dans le tracé étudié par les services de Tisséo, la desserte de l’aéroport est en pointillés et ne rentre pas dans le cas de figure d’une liaison directe. Un projet à 110 millions d’euros qui serait calqué, au final, sur le même modèle que le barreau de tram si l’option actuelle devait aboutir.

Philippe Robardey, le nouveau président de la Chambre de commerce et d'industrie de Toulouse (Photo : Lydie Lecarpentier)
Philippe Robardey, le nouveau président de la Chambre de commerce et d'industrie de Toulouse (Photo : Lydie Lecarpentier)

Une hypothèse qui n’a pas manqué de faire réagir Philippe Robardey. L’ancien président du Medef Haute-Garonne (2008-2014) est devenu président de la Chambre de commerce et d’industrie de Toulouse (CCIT), le 27 janvier 2017 en remplacement d’Alain di Crescenzo, parti présider la toute nouvelle CCI d’Occitanie et nommé récemment premier vice-président de CCI France.

« Le tramway est trop long… »

Jeudi 9 février, durant la présentation de sa feuille de route en faveur des entreprises jusqu’en 2021, Philippe Robardey a rappelé sa conviction de voir l’aéroport relié directement par métro à la gare Matabiau, au centre-ville et à la zone d’Airbus.

Le tramway n’apporte pas l’efficacité nécessaire. Il est trop long et n’est pas aussi rapide que le métro. L’aéroport a besoin d’une ligne directe. Il existe un réel besoin et qui ne fera pas doublon avec le tram.

Qui finance ?

Autre avis tranché de la part du nouveau patron des commerçants de Haute-Garonne : celui du financement. Aujourd’hui, le sujet est une vraie patate chaude. Lors de la présentation du plan de financement de la troisième ligne de métro, Tisséo avait indiqué qu’il ne mettrait pas un centime sur la liaison. En clair : si l’aéroport et ses nouveaux actionnaires chinois – qui ont une grande ambition pour le développement de l’infrastructure – veulent du métro pour aider à ce développement, qu’ils le financent eux-mêmes !

Une impasse et un hors-sujet pour la CCIT, qui possède 25% des parts dans le capital de l’aéroport Toulouse-Blagnac. « C’est à Tisséo de financer cette liaison, pas à l’aéroport », pointe-t-il. Un financement qu’il refuse de voir passer par une hausse du Versement transport (VT), une contribution des entreprises au financement des transports en commun dans le périmètre desservi par Tisséo.

Photo de Anthony Assemat

Anthony Assemat

Journaliste, chef d'édition à Côté Toulouse
Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image