Transports Toulouse. Tisséo lance un plan d'extension des parcs relais du métro et va construire des parkings

INFO CÔTÉ TOULOUSE. D'ici 2020, ce sont plus de 1 600 places de stationnement qui seront créées à destination des usagers des transports en commun de Toulouse et son agglomération.

Publié le : 10/03/2016 à 07:18
N13_0140_MD.jpg
Le parking du métro à Basso Cambo est concerné par le plan d'extension lancé chez Tisséo. (Photo : Tisséo)

Lors de sa campagne pour les élections municipales de 2014, Jean-Luc Moudenc avait annoncé vouloir « créer 5 000 places de stationnement supplémentaires au contact du métro en doublant la capacité des parkings existants ».

Cette promesse va se concrétiser en partie d’ici 2020. Devant le constat de parkings-relais saturés, Tisséo lance, en ce début d’année 2016, un plan d’optimisation puis d’extension de la capacité de ses parcs relais dans l’agglomération toulousaine.

Parkings construits aux terminus des lignes de bus rapides, Linéo

La méthode est double : dans un premier temps, optimiser donc la capacité existante en luttant contre les voitures ventouses qui sont de plus en plus nombreuses à stationner. « En relançant le système des barrières et en verbalisant, nous comptons récupérer 900 places quotidiennes dont nous savons qu’elles sont occupées par des personnes qui n’utilisent pas les transports en commun en semaine », annonce Jean-Michel Lattes, président de Tisséo, par ailleurs adjoint aux Transports.

Mais très vite, l’organisme qui régit les transports publics de l’agglomération toulousaine va passer à cette phase d’extension qui doit voir la réalisation de 1 600 à 2 000 places de stationnement supplémentaires pour les usagers des transports en commun.

Notre schéma directeur prévoit la réalisation de nouveaux parkings aux terminus de plusieurs lignes Linéo. L’un sera réalisé à Plaisance-du-Touch au terminus du Linéo 3 (mise en service en 2018), et l’autre au terminus du Linéo 1 (mise en service en septembre 2016), du côté de Lasbordes, au niveau du Leroy-Merlin, indique Jean-Michel Lattes. D’autres parkings verront le jour à proximité des stations du Téléphérique Urbain Sud. Soit au total 600 places nouvelles.

> LIRE AUSSI : Nouveau. D’ici 2020, dix ligne de bus Linéo vont relier Toulouse à sa banlieue.

400 places en plus à Borderouge, la même chose à Basso Cambo

Le même schéma prévoit l’extension de certains parkings-relais des lignes A et B du métro. Borderouge, avec 300 à 400 places supplémentaires, et Basso Cambo, avec 400 places supplémentaires, seront les premiers concernés. Le parking du terminus de Ramonville verra, quant à lui, sa capacité augmenter de 200 places. Soit au total 1 000 places en plus grâce à la construction de parkings-silos, où la réalisation d’opérations immobilières avec des rez-de-chaussée dédiés aux commerces et des étages réservés aux véhicules.

Le parking de Balma-Gramont et des Argoulets ne pouvant plus être agrandis, Tisséo et le maire de Balma, Vincent-Terrail Novès, discutent actuellement de la possibilité de créer un parking en amont de la zone commerciale de Balma-Gramont, avec rabattement des usagers vers le terminus du métro via des navettes. Proposition dont nous vous avions parlé, il y a quelques semaines, dans un secteur saturé par la circulation automobile.

> LIRE AUSSI : Bouchons. Comment la zone de Balma-Gramont est devenue un cauchemar pour les automobilistes.

La réalisation de tous ces projets représentera un total de 1 600 à 2 000 places supplémentaires. Soit un total de 2 500 à 3 000 places, si l’on compte les places que Tisséo pense récupérer en évacuant les voitures ventouses.

Nouveaux parkings en centre-ville de Toulouse

Places auxquelles il faudra adjoindre, d’ici 2020, celles créées dans le cadre de projets urbains à Jean-Jaurès (400 places supplémentaires), à la Cartoucherie (trois parkings-silos prévus).

> LIRE AUSSI : Indigo (ex-Vinci Park) rafle la gestion des parkings de Toulouse : ce qui va changer pour vous.

À plus long terme, dans le cadre du projet de troisième ligne, d’autres parkings seront créés à Marengo dans le cadre du projet de quartier Toulouse Euro Sud-Ouest ou réaménagés, notamment celui de la Vache.

Tisséo va développer les parcs à vélos sécurisés

Dès 2016, Tisséo va développer des parcs à vélos sécurisés au niveau des stations Borderouge et Université Paul Sabatier, ce qui représentera 300 places en plus accessibles pour les cyclistes. Son schéma directeur prévoit également la création de places de stationnement pour les véhicules électriques dans ses parcs relais. « La demande pour le covoiturage est forte dans notre agglomération. Nous allons donc accompagner cette tendance en aménageant des aires de dépose-minute », annonce Jean-Michel Lattes

Photo de David Saint-Sernin

David Saint-Sernin

Journaliste
Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image