Économie À Toulouse, trois jours pour monter sa start-up pendant le Startup Weekend en mars

Le Startup Weekend revient à Toulouse pour sa septième édition, du 11 au 13 mars 2016. 54 heures pour créer sa start-up entouré de professionnels et de fans d'innovation.

Publié le : 08/02/2016 à 08:12
Startup Weekend revient à Toulouse
Chaque équipe aura un week-end pour monter son projet de start-up et séduire un jury de professionnels. (Photo Pierre Mouillard)

54 heures pour créer sa start-up, c’est le défi que lance Startup Weekend aux Toulousains. Du 11 au 13 mars 2016, l’événement a pour objectif de réunir le temps d’un week-end 110 étudiants ingénieurs, informaticiens, commerciaux, communicants, graphistes mais aussi des professionnels souhaitant développer une idée ou accompagner des projets.

Les projets proposés sont très divers, confie Julien Del Rio, organisateur du week-end. Cela va du numérique au foodtruck en passant par des idées plutôt farfelues. On a eu par exemple un projet de start-up qui voulait aider les gens à réaliser leurs rêves.

Soirée networking, café illimité, prise en charge des repas, goodies… Les organisateurs ont tout prévu pour choyer les participants à la mode start-up pour qu’ils se consacrent entièrement au développement de leur projet.

10 à 13 projets sélectionnés

Le vendredi 11 mars au soir sera dédié à la présentation des idées de projets qui seront développés durant le week-end. « En général, un tiers des participants viennent avec une idée qu’ils pitchent en une minute, explique Julien Del Rio. Ensuite, l’ensemble des participants sélectionnent 10 à 13 projets qui seront travaillés pendant le week-end. »

La journée du samedi, elle, s’organisera autour du développement des projets. Des coachs professionnels seront disponibles pour accompagner les équipes dans leurs réflexions et la construction de leur business model.

Quatre minutes pour convaincre

Le dimanche 13 mars, lui, sera consacré à la répétition des pitches avec l’objectif de faire, en quatre minutes chrono, des présentations percutantes et pertinentes afin de convaincre le jury d’entrepreneurs. Les trois lauréats recevront en récompense un accompagnement par des cabinets d’experts (comptabilité, fiscalité, financier, juridique et business development) pour formaliser leurs projets.

« L’objectif de ce week-end est de découvrir ce qu’il y a derrière la création d’une start-up et d’en apprendre les rouages », explique enfin Julien Del Rio.

Fondée en 2007 par Andrew Hyde, Startup Weekend est aujourd’hui une marque détenue par Techstars, une structure d’accélérateur de start-up américaine. Le concept du week-end est celui d’une conférence axée sur l’apprentissage par la création. Le programme est développé dans plus de cinquante villes et douze pays.

Caroline Muller

Infos pratiques :
Startup Weekend
Du 11 au 13 mars 2016
A l’école E-Artsup
Limité à 100 places
Tarifs : entre 40 et 60 euros. 15 euros pour les visiteurs.

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image