Rugby Stade toulousain : René Bouscatel confirme qu'Ugo Mola restera l'entraîneur principal la saison prochaine

Mercredi 19 avril, le président du Stade toulousain, René Bouscatel, a confirmé que malgré la tempête, Ugo Mola sera bien l'entraîneur principal du club la saison prochaine.

Publié le : 19/04/2017 à 19:39
Bouscatel, Mola, Stade toulousain, rugby, Top 14, Ernest-Wallon, Toulouse
Le président René Bouscatel a confirmé Ugo Mola pour la saison prochaine (Photo : Côté Toulouse/Anthony Assémat)

Crise sportive et financière, départs en cascade à la fin de la saison, le train des phases finales qui passe sans s’arrêter en gare d’Ernest-Wallon depuis 1976… Le Stade toulousain traverse l’une des plus grandes zones de turbulences de son histoire, amplifiée par la défaite, certes imméritée, voire injuste, contre le Racing 92, dimanche 16 avril 2017 (10-8).

Une période troublée que l’annonce officielle de la fin de carrière de Thierry Dusautoir vient noircir davantage. Annonce exprimée en conférence de presse par le troisième ligne toulousain, mercredi 19 avril 2017.

> LIRE AUSSI : Thierry Dusautoir, le capitaine du Stade toulousain, confirme la fin de sa carrière

« Il a fallu du courage à Ugo Mola »

Le président du Stade toulousain, René Bouscatel, après avoir rendu un vibrant hommage à son futur ex-joueur – « Thierry, tu es un très grand ! », a fait le point sur la situation du staff toulousain, forcément dans l’oeil du viseur alors que les Rouge et Noir se traînent à une malheureuse 12e place, loin, très loin, des Clermont, La Rochelle, Montpellier, Toulon et consorts.

Ugo Mola sera là la saison prochaine, a confirmé le président stadiste depuis 1993. Il lui a fallu du courage pour succéder à Guy Novès, car il fallait changer les formes de management. Le Stade toulousain est plus grand que tout et que les hommes qui le composent. Le Stade toulousain, c’est plus qu’un club », indique-t-il, comme pour paraphraser l’un des slogans fétiches des Catalans du FC Barcelone en foot, « Més que un club ».

Quid du reste du staff ?

Si Mola, entraîneur en chef, devrait rester sur le banc toulousain la saison prochaine, quid du reste du staff, de plus en plus critiqué par les supporters dans le stade, les forums et les réseaux sociaux ? Le responsable des lignes arrières, l’ancien demi de mêlée Jean-Baptiste Elissalde, serait, par exemple, menacé, avec un nom qui circule avec insistance pour le remplacer la saison prochaine suite à son départ de l’Union Bordeaux-Bègles (UBB) : Emile Ntamack.

> LIRE AUSSI : Rugby. Emile Ntamack revient à Toulouse, pour intégrer l’encadrement du Stade ?

L’interrogation demeure également pour le coach des avants William Servat, le spécialiste de la touche Jean Bouilhou ainsi que le « monsieur recrutement » et responsable de la défense Pierre-Henry Broncan. « Nous ferons le bilan à la fin de la saison et prendrons des décisions prochainement avec le directeur sportif (Fabien Pelous, ndlr) », a commenté sans plus de précisions René Bouscatel, dont les décisions pourraient être éventuellement remises en question en juin 2017 en cas d’arrivée d’un nouveau président à la barre du Stade…

Photo de Anthony Assemat

Anthony Assemat

Journaliste, chef d'édition à Côté Toulouse
Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image