Sport Rugby. Émile Ntamack revient à Toulouse, pour intégrer l'encadrement du Stade ?

L'ancien International du XV de France et joueur du Stade toulousain revient au bercail après plusieurs saisons dans le staff d'encadrement de l'Union Bordeaux-Bègles. Les détails.

Publié le : 10/04/2017 à 17:59
Emile NTamack, de Bordeaux Bègles au Stade Toulousain (Photo : Illustration / Wikipedia)
Emile NTamack, de Bordeaux Bègles au Stade Toulousain (Photo : Illustration / Wikipedia)

Émile Ntamack sera plus l’entraîneur des lignes arrières de l’Union Bordeaux-Bègles (UBB) la saison prochaine.

Malgré un contrat qui courait encore sur une année, le président Laurent Marti et l’ancien centre du Stade Toulousain ont donc trouvé un accord pour que « Milou » soit libéré, ont rapporté nos confères de RMC.

Oui, c’est vrai, je vais partir cet été. Je ne reprends pas la saison prochaine. Je ne ferai pas ma dernière année de contrat, confirme Émile Ntamack.

Un « choix du sang, du cœur »

« J’ai décidé de me rapprocher de mes fils à Toulouse, notamment le dernier qui a 14 ans. J’ai été là pour le grand (Romain, ouvreur de l’équipe de France U20, ndlr) quand il le fallait. Maintenant, il est sur les rails. C’est normal aussi de donner les moyens au plus jeune (Théo) de vivre sa passion à fond. [...] Il y avait aussi le choix du sang, du cœur. Ce n’était pas forcément prémédité, mais ça s’est accéléré en en discutant avec la famille », justifie le technicien.

Remplacer Elissalde au Stade ?

Toutefois, Émile Ntamack n’indique pas encore s’il se mêlera de rugby la saison prochaine. Peut-il par exemple intégrer l’encadrement du Stade toulousain ? D’après nos informations, il pourrait par exemple remplacer Jean-Baptiste Elissalde, l’entraîneur des arrières du Stade Toulousain. Mais en raison des turbulences qui secouent actuellement le navire rouge et noir, il faudra sans doute attendre encore un peu pour avoir la réponse.

Julien Munoz

Les malheurs s’accumulent pour le Stade Toulousain

En plus d’une défaite face à Toulon (33 à 23) qui complique très sérieusement les chances de participer aux phases finales, Toulouse est revenu du Vélodrome de Marseille avec deux blessés.
Yohan Maestri s’est fracturé le nez au bout de cinq minutes de jeu. Un peu plus tard dans la partie, c’est au tour de Cyril Baille de quitter ses partenaires sur une civière. Le diagnostic est tombé, le jeune international souffre d’une rupture du tendon rotulien. Il sera absent des terrains de longs mois. Sa saison est terminée. Deux nouveaux coups durs pour le staff d’Ugo Mola à quelques jours de la réception du champion de France en titre, le Racing 92.

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image