Société Réseaux sociaux. Toulouse, troisième ville de France la plus suivie sur Twitter

Selon le baromètre mensuel du site E-Territoire, le compte Twitter de la Ville de Toulouse est le troisième plus suivi de France derrière Paris et Bordeaux. Cocorico !

Publié le : 05/03/2016 à 11:07
Toulouse, twitter, E-Territoire, réseaux sociaux, digital, numérique
Toulouse et Twitter, une stratégie qui marche ! (Photo : Capture d'écran compte Twitter de la mairie de Toulouse)

En 2016, la communication et l’attraction d’une ville ne se mesurent plus à ses monuments ou à son histoire. L’empreinte digitale et la stratégie des réseaux sociaux y participent tout autant. Tous les mois, le site E-Territoire, relai bien connu du monde institutionnel de l’actualité des territoires, publie un baromètre en forme de marketing territorial des collectivités locales.

Un baromètre en guise de thermomètre qui donne une bonne température pour Toulouse (chiffres arrêtés au 3 mars 2016). En effet, le compte Twitter de la mairie de Toulouse, avec 124 000 followers, se situe à la 3e place en France derrière Paris (un million d’abonnés) et pas très loin de Bordeaux (129 000). Derrière Toulouse, on trouve les autres grandes villes que sont Nantes, Strasbourg, Lyon, Marseille, Rennes et Nice.

Départements : la Haute-Garonne 22e…

Un classement Twitter qui confirme la bonne tenue de la Ville rose dans ce genre de palmarès, Toulouse ayant eu l’honneur d’être classée troisième ville de France, toute stratégie digitale et numérique confondues en 2015 à la même époque.

> LIRE AUSSI : Classement. Toulouse, troisième ville la plus performante dans le numérique

Le baromètre du site mesure aussi la popularité numérique des autres collectivités locales. Pour le Conseil départemental de la Haute-Garonne, l’un des départements les plus riches et l’un des plus dynamiques démographiquement, la 22e place a presque valeur de déception avec 4 096 abonnés.

Le number one dans ce secteur est le Conseil départemental de Seine-Maritime, avec 31 000 followers en date du 3 mars 2016.

… et notre nouvelle grande région à la traîne

S’agissant des Conseils régionaux, la nouveauté du classement réside dans la prise en compte de la fusion des régions, actée au 1er janvier 2016. Et la Région Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées ne brille absolument pas.

Si l’on prend en compte les 13 régions métropolitaines (hors la Réunion, la Guadeloupe, la Guyane, la Corse…), notre région pointe à la 10e place avec 5 083 abonnés, le bonnet d’âne revenant à la nouvelle grande région de la Normandie unifiée (1 420 abonnés). Toutes régions confondues, Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées arrive à la 11e place.

Où sont passées les Pyrénées ?

Enfin, E-Territoire publie le même palmarès pour les stations de ski. Et nos Pyrénées sont aux abonnés absents puisque les 20 premières places reviennent à des stations des Alpes, le podium étant, lui, constitué de l’Alpe-d’Huez ( 25 00 abonnés), Val Thorens (18 100) et de Val d’Isère (15 500).

Le manque de neige sur les cimes n’est pas le seul fardeau à porter pour nos chères stations…

Infos pratiques :
L’intégralité de ces palmarès est à retrouver sur le site de E-Territoire

Photo de Anthony Assemat

Anthony Assemat

Journaliste, chef d'édition à Côté Toulouse
Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image