Actualité Présidentielle 2017. Le vote par procuration, comment ça marche ?

L'élection présidentielle se déroule les dimanches 23 avril et 7 mai 2017. Vous voulez voter, mais ne pouvez pas vous vendre aux urnes ? Voici la marche à suivre.

Publié le : 08/04/2017 à 19:59
cartes-electeurs_cataliseur30-fotolia.jpg
Chaque année électorale, des milliers d'électeurs optent pour le vote par procuration. (Photo : ©Cataliseur30 Fotolia)

Les dimanches 23 avril et 7 mai 2017 se tient l’élection présidentielle en France. Même quand on est absent, il est possible de se faire représenter pour glisser un bulletin dans l’urne. Voici la marche à suivre du vote par procuration.

Qui choisir ?

L’électeur absent choisit un « mandataire », un autre électeur de sa commune, qui votera à sa place.

Le mandataire doit être inscrit sur les listes électorales et ne peut détenir plus d’une procuration. Cette personne peut être un proche, mais si vous ne savez vers qui vous tourner, il existe une autre solution pour s’assurer que le mandataire glissera le bon bulletin dans l’urne : contactez la fédération locale du parti de votre candidat et demandez à l’un de ses membres s’il accepte votre procuration… La réponse est toujours positive !

La démarche

Le mandant – autrement dit, vous – se présentera au commissariat de police, à la gendarmerie ou au tribunal d’instance de son domicile ou de son lieu de travail, pour effectuer les démarches.

Il est indispensable de se présenter en personne muni d’une carte d’identité, d’un passeport ou d’un permis de conduire.

Sur place ou en ligne, remplissez le formulaire, ainsi qu’une attestation sur l’honneur mentionnant le motif de l’empêchement.

En théorie, il est possible de faire les démarches jusqu’à la veille du scrutin, mais en pratique, mieux vaut se laisser un peu de marge pour s’assurer que l’information parvienne bien jusqu’au bureau de vote.

Le vote

La procuration peut être établie pour une seule élection ou pour une durée de validité : vous pouvez indiquer si elle concerne le premier tour, le second ou les deux.

Si vous choisissez une durée déterminée, celle-ci sera au maximum d’une année.

Enfin, le jour du scrutin, il suffit au mandataire de se présenter muni de sa propre pièce d’identité : il ne recevra aucun document justifiant de la procuration.

La différence est qu’il glissera deux bulletins dans l’urne au lieu d’un, et émargera deux fois dans le cahier de vote, à son nom et à celui qu’il représente.

APEI – Marjolaine Koch

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image