Faits-divers Pâques : la gendarmerie relève 370 infractions en Haute-Garonne, dont un excès de vitesse de 74 km/h

Week-end dense pour les gendarmes sur les routes du département. À l'occasion du grand chassé-croisé des vacances de Pâques 2017, ils ont relevé 370 infractions en Haute-Garonne.

Publié le : 18/04/2017 à 12:02
Les gendarmes de Haute-Garonne ont eu une activité particulièrement dense sur les routes du département ce week-end (Photo : Illustration / Publihebdos)
Les gendarmes de Haute-Garonne ont eu une activité particulièrement dense sur les routes du département ce week-end (Photo : Illustration / Publihebdos)

La gendarmerie nationale avait annoncé la couleur : ses hommes seraient de sortie en Haute-Garonne, pour le week-end de Pâques 2017. Les militaires de l’Escadron départemental de sécurité routière (EDSR) étaient notamment sur les routes et autoroutes près de Toulouse, où des opérations de contrôles routiers ont été mises en place.

97 excès de vitesse, six permis retirés

Au final, entre samedi 15 et lundi 17 avril 2017, les gendarmes ont relevé près de 370 infractions au code de la route, rapportent-ils. 97 s’agissaient d’excès de vitesse, dont six qui ont conduit à des rétentions de permis de conduire.

Au-delà de la vitesse, les gendarmes évoquent d’autres sources d’infractions récurrentes, comme les conduites sous l’emprise de stupéfiants, ou avec un téléphone en main. Sans oublier l’alcool au volant, qui « est toujours présent » sur les routes du département, puisque 28 alcoolémies ont été relevées ce week-end. Parmi elles, un motard roulait avec 1,10 mg/l.

Trois chauffards interpellés dimanche

Illustration dimanche 16 avril 2017 après-midi : les gendarmes du peloton motorisé de Muret, ont procédé ce jour-là à des contrôles de vitesse sur la route départementale 820, au niveau de Pins-Justaret (Haute-Garonne), au sud de Roques.

À l’arrivée, ils ont notamment procédé à trois rétentions de permis de conduire, pour des excès spectaculaires : une moto roulant à 162 km/h et deux véhicules à 170 et même 184 km/h sur cette artère où la vitesse maximale autorisée est pourtant de 110 km/h. Ces trois conducteurs devront répondront de leurs actes devant la justice.

La gendarmerie de la Haute-Garonne prévient : les militaires seront particulièrement présents cet été 2017, lors des grands week-ends et chassés croisés des vacances.

Guillaume Laurens

Rédacteur en chef adjoint
Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image