Restos à Toulouse Restos, boucheries... Où manger les meilleures viandes, à Toulouse ?

Le Sud-Ouest de la France regorge d'élevages de qualité. Des produits que les Toulousains aiment retrouver dans leur assiette. Boucheries, restaurants... Voici nos adresses préférées.

Publié le : 21/02/2017 à 19:48
Au J'Go, les viandes gasconnes sont à emporter ou à savourer sur place. © Delphine Russeil
Au J'Go, les viandes gasconnes sont à emporter ou à savourer sur place. © Delphine Russeil -

Vous êtes un carnivore dans l’âme ? Toulouse regorge d’adresses où l’on peut acheter et/ou manger d’excellentes viandes. On vous a fait une petite sélection…

La Boucherie Marty et ses carrés rassis

Dans sa loge Boucherie Marty, Bertrand affine ses carrés de bœuf comme d’autres les fromages. Il reprend ainsi une technique datant de l’Antiquité qui consiste à faire maturer la viande plusieurs semaines (voire plusieurs mois !) pour y concentrer les saveurs. Résultat : des côtes et entrecôtes tendres à souhait, au goût intense.

Marché Victor-Hugo

> LIRE AUSSI : À Toulouse, le boucher Bertrand Marty est passé maître dans l’art de rassir la viande

Le J’Go, resto et boucherie

À Toulouse, on ne présente plus vraiment le restaurant Le J’GO créé en 1995 par Denis Meliet. Son credo : mettre le savoir-faire paysan au cœur de l’assiette. Et depuis deux ans, il a ouvert au public sa boucherie, proposant à la vente des viandes venues directement de producteurs raisonnés gascons. Pour le porc noir de Bigorre, le J’Go fait carrément partie de la filière, puisqu’il réalise toutes ses salaisons.

16, place Victor-Hugo

Le Louchebem

Installé à l’étage du marché Victor-Hugo, Le Louchebem – du nom de l’argot des bouchers – est aux premières loges pour proposer des viandes savoureuses… et géantes. Au menu entre autres, entrecôte XXL et côte de bœuf XXXXL !

3 place Victor-Hugo

L’Entrecôte

Il n’y a qu’à juger à la file d’attente récurrente devant sa porte : L’Entrecôte est, comme son nom l’indique, le temple de cette pièce de bœuf. D’ailleurs, c’est le seul plat à la carte. Le secret de la maison ? Sa sauce, qui accompagne viande et frites à volonté.

15 boulevard de Strasbourg

La Bonita

Un peu d’exotisme avec La Bonita… Depuis plus de 20 ans, on y grille la viande au feu de bois sur le traditionnel churrasco brésilien. Entrecôte, poulet, cœurs de canard, salchicha et dinde aux pruneaux sont ensuite servis à l’épée directement dans l’assiette.

112, grande-rue Saint-Michel

L’Aubrac

Avec ce nom imprégné du terroir aveyronnais, ce restaurant met à l’honneur les produits rustiques du Sud-Ouest (foie gras, pâté, jambon de pays, fritons) et des viandes cuites à la cheminée, avec du bois de chêne. Les plus coriaces s’attaqueront à une entrecôte d’1 kg.

7 bis, rue de la Colombette

Photo de Delphine Russeil

Delphine Russeil

Journaliste
Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image