Faits-divers Opération « anti-runs » de la gendarmerie sur les routes, près de Toulouse

La gendarmerie de la Haute-Garonne a organisé une opération pour dissuader des courses automobiles illégales, dans la nuit de vendredi 3 à samedi 4 mars 2017, près de Toulouse.

Publié le : 05/03/2017 à 08:10
Les gendarmes ont réalisé cette opération « anti-runs » à proximité du magasin Decathlon, de Portet-sur-Garonne (Photo : Gendarmerie 31)
Les gendarmes ont réalisé cette opération « anti-runs » à proximité du magasin Decathlon, de Portet-sur-Garonne (Photo : Gendarmerie 31)

Dans la nuit de vendredi 3 à samedi 4 mars 2017, les gendarmes de l’Escadron départemental de sécurité routière (EDSR) de la Haute-Garonne, accompagnés des militaires de la compagnie de Muret, ont mené une opération « anti-runs », sur la commune de Portet-sur-Garonne (Haute-Garonne), au niveau du magasin Decathlon. Car cette nuit-là, malgré les conditions météo défavorables, des automobilistes s’étaient donné rendez-vous dans le secteur.

Grands excès de vitesse

Pour l’occasion, divers contrôles ont été menés. Selon les forces de l’ordre, plusieurs infractions ont été relevées, dont deux grands excès de vitesse. Deux conducteurs ont notamment été interceptés à 138 et 140 km/h, pour une vitesse maximale de 70 km/h sur la portion en question. Ces deux conducteurs ont ainsi perdu leur permis de conduire sur le champ et devront répondre de leurs actes devant la justice.

Huit autres excès de vitesse, dont un supérieur à 40 km/h, ont par ailleurs été relevés.

Près de 40 infractions

À noter également que les gendarmes ont relevé près de 40 infractions diverses au code de la route sur la centaine de véhicules contrôlés. Selon la gendarmerie de la Haute-Garonne, il s’agissait essentiellement « de défauts de contrôle technique, d’apposition de vitres teintées, et de non-mutation de carte grise ».

Sensibiliser à la dangerosité des « runs »

Lors de ces différents contrôles, les gendarmes ont rappelé aux usagers de la route « la dangerosité des runs, une pratique totalement interdite ». Les runs, ou « courses de rue », sont des courses automobiles pratiquées de manière illégale, sur la voie publique. Les gendarmes entendent réitérer ce type d’opérations à l’avenir.

Guillaume Laurens

Rédacteur en chef adjoint
Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image