Insolite Des moutons pour remplacer les tondeuses à Toulouse

À Bruguières, une entreprise de solutions verrières emploie désormais son propre cheptel de moutons pour entretenir ses espaces verts.

Publié le : 31/01/2016 à 08:40
Mouton_dOuessant.jpg
L'entreprise Glassolutions troque ses tondeuses à gazon contre un troupeau ovin.(Photo : Wikimedia/CC/Édouard Hue)

L’idée a d’abord fait sourire chez Glassolutions. Il faut dire que les 23 salariés de cette filiale du groupe Saint Gobain s’étaient quelque peu habitués aux bruyantes tondeuses mécaniques qui, trois fois par an, taillaient les 6000 m2 de pelouse entourant les locaux de l’entreprise.

De nouvelles petites tondeuses idéales

Depuis le 18 janvier, ils sont pourtant bien là, s’activant à leur tâche. Loin de leur île natale bretonne, cinq brebis et un bouc de l’île de Ouessant ont entamé le pâturage des espaces verts de Glassolutions. Un travail taillé sur mesure pour ces « moutons-tondeurs » rustiques : ils ne craignent ni le froid ni la pluie, et leur petit gabarit les autorise à se déplacer comme bon leur semblent, sans détériorer les terrains fraîchement broutés.

L’éco-pâturage à la mode

Les affaires roulent pour« Ecomoutons », le service d’éco-pâturage à l’origine de cette petite révolution. Glassolutions s’ajoute en effet à la liste, de plus de 80 sites, des diverses entreprises ayant eu recours à cette prestation éco-responsable. Depuis cinq ans, « Ecomoutons » met à disposition de ses clients un cheptel de plus de 1500 ovidés. Elle veille évidemment au bien-être de ses protégés, grâce au suivi régulier de bergers.

Sur l’agglomération toulousaine, après le terrain du futur centre commercial Val Tolosa, l’entreprise de solutions verrières est la seconde société à ainsi souhaiter voir ses terres occupées.

Une alternative écologique et économique

Peupler ses pelouses de sympathiques animaux qui attireront à coup sûr les salariés de la zone industrielle Euronord, un simple coup de com’ ? L’objectif est bien sûr ailleurs : coupler la demande de bien-être des employés de Glassolutions, grâce à la présence apaisante des moutons, et la participation, à petite échelle, à la protection de l’environnement et au développement durable.

Une solution écologique donc, mais aussi économique : « Ecomoutons » promet une réduction de 25% du budget d’entretien des espaces verts de ses clients. Reste à ajouter le coût des clôtures afin que ces « éco-tondeuses » à quatre pattes ne se fassent pas discrètement la malle …

Nicolas Leboeuf

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image