Medias TLT. BFMTV pose sa candidature et entre dans la course pour succéder à Télé Toulouse

Mardi 13 septembre 2016, BFMTV a posé sa candidature pour la fréquence TNT laissée disponible après le naufrage de Télé Toulouse. Médias du Sud n'est plus seul dans la course.

Publié le : 14/09/2016 à 08:00
Manif_privatisation_TLS_14mar15-420.jpg
BFMTV pourrait bien s'installer à Toulouse (photo d'illustration : Gyrostat/Wikimedia/CC-BY-SA 4.0)

Une chaîne pour le moins inattendue vient de poser sa candidature au CSA pour succéder à Télé Toulouse. Il s’agit de BFMTV, première chaîne d’information en continu de France. Une information révélée par nos confrères de France 3.

TVSud, du groupe Médias du Sud, n’est à présent plus seule dans la course pour remplacer la télévision qui avait sombré le 3 juillet 2015 en laissant sa fréquence TNT disponible. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel doit se réunir mercredi 14 septembre pour annoncer la liste officielle des candidats.

> LIRE AUSSI : L’appel à candidatures pour la nouvelle télé locale repoussé à fin août

TLT en liquidation

Après plusieurs années d’agonie, Télé Toulouse, propriété de la Ville de Toulouse, Numéricable, La Dépêche du Midi, le Stade toulousain et le TFC, avait fini par être placée en liquidation judiciaire, laissant sur le carreau une vingtaine de salariés.

Un projet de webtv, piloté par la municipalité, a été fortement démenti par Jean-Luc Moudenc, indiquant qu’il préférait « mettre de l’argent dans les crèches et les écoles ».

> LIRE AUSSI : La liquidation judiciaire prononcée, TLT n’existe plus depuis le 3 juillet 2015

Moudenc favorable à BFMTV, Delga à Médias du Sud

D’après nos confrères, l’arrivée de BFMTV plairait davantage à la municipalité de Toulouse. La Région, pilotée par la socialiste Carole Delga, est elle plutôt favorable au projet de Médias du Sud, qui souhaite qu’une télé régionale permette aux habitants de s’identifier à l’Occitanie.

BFMTV va lancer le 7 novembre BFM Paris, qui traitera de l’actualité de la région Île-de-France. Le projet est présenté comme « la plus grosse chaîne d’info locale en France ». La chaîne toulousaine en serait donc sa déclinaison dans le Sud-Ouest.

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image