Ils font Toulouse L'ingénieur-violoniste Toulousain part à la conquête du monde avec son violon 3D

Le 3Dvarius, ce violon 3D conçu par Laurent Bernadac, un ingénieur-violoniste toulousain, est parti pour faire le tour du monde. Son inventeur souhaite désormais le commercialiser.

Publié le : 20/09/2015 à 17:57
7-Copyright-Thomas-Tetu-Les-images-de-tom.JPG
Laurent Bernadac - Photo Thomas Tetu

C’est la belle histoire de cette rentrée. Quand il s’est lancé dans la création d’un violon 3 D il y a trois ans, Laurent Bernadac ne s’attendait certainement pas à un tel effet boule de neige. Son instrument, le 3DVarius, à peine réalisé au premier semestre de 2015, cet ingénieur de l’INSA à Toulouse a fait le tour des médias du monde entier pour présenter un instrument de musique qui fera date.

L’imprimante 3D pour fabriquer un objet d’art

Après plusieurs essais de techniques différentes, celui qui est violoniste médaillé du conservatoire de Toulouse a finalement opté pour un procédé d’impression 3D à base de stéréolithographie par photopolymérisation. Une technique qui permet de constituer un instrument de musique léger aux sonorités parfaites.

L’impression 3D existe depuis les années 70 mais j’ai découvert ceci il y a trois ans. Les techniques n’étaient alors pas abouties mais aujourd’hui  l’impression 3D permet d’allier la solidité, la justesse des sonorités et l’esthétique.

En l’espace de trois mois, en ce début d’année 2015, Laurent Bernadac associé à une entreprise de Colomiers, a fabriqué le premier modèle du 3Dvarius.

Son violon fait le tour du monde

Pendant l’été, le violoniste a réalisé les premières vidéos et monté un site internet en toute discrétion. « L’idée, c’était de communiquer à partir de septembre», explique l’inventeur. Effet You Tube oblige, la vidéo de ce violon exceptionnel a commencé à être partagée. Et dès le mois d’août, la machine médiatique s’est emballée.

Produire une série de violons 3D dès 2016

Fort de ce succès, l’ingénieur-violoniste est en passe de muer en chef d’entreprise. Son violon 3D intéresse et des commandes sont déjà passées. Il va falloir maintenant produire et c’est à cette tâche que Laurent Bernadac va s’atteler dans les prochains mois. Il souhaite lancer la phase de production en 2016.

Et jouer bien sûr. L’ingénieur reste un musicien passionné avant tout. Il joue avec trois groupes et lance un nouvel album en octobre. Ce dimanche, il enregistrait même un duo à Londres, avec Hugh Jackman (l’acteur de X-Men Volverines et violoniste émérite) pour la télévision espagnole. Cela vous classe un homme !

Photo de David Saint-Sernin

David Saint-Sernin

Journaliste
Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image