Football Ligue 1. Réduit à dix, le TFC accroche le match nul face à Rennes

Samedi 18 mars, le TFC de Pascal Dupraz a réussi à décrocher le point du match nul face à Rennes, malgré l'expulsion de Blin à l'heure de jeu. Les Toulousains sont 12e.

Publié le : 19/03/2017 à 08:45
TFC, Rennes, Ligue 1, football, Stadium, Dupraz, Blin
Les Toulousains sont en manque de réussite offensive actuellement. Résultat : 0-0 contre Rennes (Photo : Twitter/cc/Franck Ménigou)

Les quelque 15 000 spectateurs du Stadium, qui ont choisi de venir voir TFC-Rennes (0-0), peuvent légitimement rester sur leur faim. On attendait une réaction des Toulousains après deux matchs nuls (1-1 face à Lille, 0-0 à Nancy) et la lourde défaite du Parc OL face à Lyon (4-0). On attendait du piment pour cette fin de saison. En pure perte.

Delort pas en réussite

Dans ce match de milieu de tableau, Toulousains et Rennais ont confirmé qu’ils étaient trop forts pour jouer le maintien, mais aussi trop courts pour viser plus haut. Légèrement dominateurs, les joueurs de Dupraz ont eu bien trop peu d’occasions à se mettre sous la dent, à l’image d’un Delort qui a perdu la réussite de ses premiers matchs avec les Violets depuis son arrivée eu mercato d’hiver, en janvier 2017.

Deux grosses occasions pour Rennes

Réduits à dix à l’heure de jeu après le deuxième carton jaune reçu par le milieu de terrain Alexis Blin, les hommes du capitaine Braithwaite ont fait le dos rond pour préserver le point du 0-0, malgré deux grosses occasions bretonnes (face à face de Saïd avec Goicoechea à la 42e, et une tête de Gnagnon à la 80e).

« Et maintenant, que vais-je faire ? » pourrait entonner le TFC en fredonnant du Gilbert Bécaud. Douzième de la Ligue 1 avec neuf points d’avance sur le barragiste Nancy, et avec neuf points de retard sur la 6e place qui pourrait ouvrir les portes de la Ligue Europa, les dernières prestations toulousaines ont sans doute déterminé le rang qui sera celui des Violets : le ventre mou.

Les 80 ans comme motivation pour la suite ?

Certes, les supporters haut-garonnais et tout le club s’évitent un scénario interdit aux cardiaques comme celui de la saison 2015-2016. Mais il va falloir trouver d’autres sources de motivation pour tenter d’atteindre les dix premières places. L’approche des 80 ans du club, qui seront fêtés en grande pompe le dimanche 9 avril 2017 face à Marseille, sera-t-elle cet aiguillon pour motiver joueurs et supporters ?

> LIRE AUSSI : Maillot collector, livre, festivités : voici comment le TFC va fêter ses 80 ans en 2017

Retrouvez la conférence d’après-match de Pascal Dupraz :

Photo de Anthony Assemat

Anthony Assemat

Journaliste, chef d'édition à Côté Toulouse
Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image