Politique Législatives 2017. Ce sont les dix candidats de Jean-Luc Mélenchon en Haute-Garonne

Vendredi 10 mars, le comité de Haute-Garonne de Jean-Luc Mélenchon a présenté les dix candidats du département qui se présenteront pour les élections législatives de juin 2017.

Publié le : 12/03/2017 à 18:19
Mélenchon, France Insoumise, présidentielle, législatives, politique, meeting, Manuel Bompard, PCF, Front de gauche
Manuel Bompard (deuxième en partant de la gauche), le directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon, sera candidat sur la 9e circonscription de Haute-Garonne (Photo : Côté Toulouse/A. A.)

Alors que le climat politique est complexe, entre les deux partis traditionnels remis en question (PS et Les Républicains) et la montée en puissance d’Emmanuel Macron, les partisans de la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon espèrent clairement tirer leur épingle du jeu.

La liste des dix candidats

Vendredi 10 mars 2017, le comité haut-garonnais de Jean-Luc Mélenchon – composé de plus de 6200 personnes répartis dans une soixantaine de groupe d’appuis selon les chiffres des responsables toulousains – présentait ses dix candidats aux élections législatives des 11 et 18 juin 2017. Les voici :

- 1ère circonscription : Claire Dujardin. Avocate à Toulouse spécialiste du droit des étrangers, elle affrontera notamment la socialiste Catherine Lemorton, députée sortante et présidente de la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale.

- 2e circonscription : Anne Stambach-Terrenoir, professeur de piano.

- 3e circonscription : Gilles Naudy. Ingénieur dans le spatial, il sera en campagne dans une circonscription favorable à la droite et tenue depuis 2012 par Les Républicains (Jean-Luc Moudenc puis Laurence Arribagé).

- 4e circonscription : Liem Hoang Ngoc. Maître de conférences en sciences économiques et conseiller régional d’Occitanie, il est le « monsieur économie » de Jean-Luc Mélenchon. Le combat promet face à l’indéboulonnable Martine Martinel et le conseiller municipal toulousain Bertrand Serp. À noter que Liem Hoang Ngoc est un ancien soutien de Benoît Hamon.

- 5e circonscription : Sylvie Espagnolle-Labrune. Conseillère et syndicaliste à Pôle Emploi à Toulouse, elle devra faire face à un fort ancrage du Front national dans le nord et l’ouest toulousain, incarné par le secrétaire départemental du FN 31 Julien Leonardelli.

- 6e circonscription : Nadine Stoll. La partie sera rude face à la sortante Monique Iborra (En Marche !), députée sortante, Camille Pouponneau (PS), Patrick Jimena (EELV) et Damien Laborde (LR)…

- 7e circonscription : Christophe Bex. Ancien salarié aux PTT (La Poste aujourd’hui) durant 16 ans, il espère convaincre dans le Volvestre, face notamment à la conseillère régionale PS Caroline Tempesta.

- 8e circonscription : Dans le Comminges, Philippe Gimenez, qui a notamment été conseiller général entre 2011 et 2015, n’est pas un inconnu. Face à une droite quasi inexistante, et alors que le maire de Saint-Gaudens Jean-Yves Duclos (DvG) a annoncé qu’il ne se présenterait pas, il mettra son expérience dans la balance face au candidat PS adoubé par Carole Delga, Joël Aviragnet.

- 9e circonscription : Gros duel à gauche dans ce territoire. Face au grand favori Christophe Borgel (PS), Mélenchon présente rien de moins que son directeur de campagne pour la présidentielle, Manuel Bompard, ingénieur-mathématicien à Toulouse.

- 10e circonscription : Monique Fabre, conseillère municipale depuis 2008 à Escalquens, représentera les couleurs de La France Insoumise dans le Lauragais.

« Tous les candidats s’engagent à la transparence, à signer la charte Anticor et à être révoqué s’ils ne tiennent pas leurs engagements de campagne », explique Manuel Bompard, qui espère réaliser de bons scores en particulier sur trois circonscriptions : la première, la quatrième et la neuvième, sur la base du score de Jean-Luc Mélenchon lors de la présidentielle de 2012.

Abrogation de la loi Travail, transition écologique…

Abrogation de la loi Travail, réquisitoire contre l’ubérisation de la société, transition écologique, création de la sixième semaine de congés payés et augmentation de 15% du Smic sont la matrice de tous les candidats. Un projet jugé sur le fond incompatible avec celui de Benoît Hamon, le gagnant de la primaire à gauche.

Une alliance avec Benoît Hamon aurait été factice. Tout le monde nous parle des sondages, qu’une alliance pourrait nous donner des chances d’être au deuxième tour. Mais la politique, ce n’est pas de l’arithmétique. On l’a vu lors des élections régionales en 2015 dans notre région, estime Liem Hoang Ngoc.

Mélenchon en meeting à Toulouse le 16 avril

Le rassemblement de la France Insoumise ne doit pas masquer les divergences avec le Parti communiste français (PCF), qui présente des candidats sur toute la Haute-Garonne. Le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, s’il ne désespère pas de réunir le duo Hamon-Jadot avec le PCF et Jean-Luc Mélenchon, ne manque pas une occasion d’égratigner ce dernier

Avant la campagne des législatives, la présidentielle sera marquée par un temps fort : le meeting de Jean-Luc Mélenchon à Toulouse, le dimanche 16 avril 2017 (ce ne sera pas place du Capitole, comme en 2012, mais peut-être à la prairie des Filtres). Soit le lendemain de celui de Marine le Pen (Front national) prévu au Zénith, samedi 15 avril 2017.

> LIRE AUSSI : En meeting à Toulouse, Marine le Pen peut-elle remplir le Zénith ?

Les temps forts à venir de la campagne de Mélenchon en Haute-Garonne avant le meeting du 16 avril

La campagne s’accélère chez Jean-Luc Mélenchon et la France Insoumise en Haute-Garonne. Avant le meeting du 16 avril, voici les rendez-vous prévus dans le département :
- Samedi 11 mars : à 10 h, « tables militantes de la France Insoumise » aux marchés de Saint-Cyprien, des Carmes, du Cristal, et Plana ; 12 h : installation d’un village place du Capitole (bande dessinée humaine, informations sur le projet de VIe République, musique…) ; 14 h 30 : jeux sur les bords de la Garonne ; 16 h 30 : convergence vers le goûter « Motivés pour un Toit » à la Réquisition Abbé Pierre avec concert gratuit des Motivés sur la terrasse de la réquisition ; 18 h : réunion publique à Portet-sur-Garonne (salle du Récébédou) :sur le programme en présence de Manuel Bompard.
- Mercredi 15 mars : à 20 h 30, ciné-débat, projection du film Chez Nous suivi d’un débat au cinéma Entr’Act à Grenade ; à 21 h, conférence gesticulée au Théâtre du Grand Rond, à Toulouse (23, rue des Potiers).
- Vendredi 7 avril : à 19 h, réunion publique salle San Subra, à Toulouse, « pour une agriculture écologique et paysanne » en présence de Laurent Levard (orateur national de la France Insoumise).

Photo de Anthony Assemat

Anthony Assemat

Journaliste, chef d'édition à Côté Toulouse
Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image