Culture & Loisirs Le Conseil départemental de Haute-Garonne lance une saison culturelle d'hiver

Déjà très actif chaque été en proposant spectacles et festivals partout en Haute-Garonne, le Département soutient désormais une quarantaine de rendez-vous culturels chaque hiver.

Publié le : 10/01/2017 à 19:02
Commando-Nougaro-Frdric-Schadoroff-630x0.jpg
Une quarantaine de spectacles en tout genre sera désormais proposée par le conseil départemental de la Haute-Garonne chaque hiver sur l'ensemble du département. (Photo : Frédéric Schadoroff)

31 Notes d’été, Jazz sur son 31, les rendez-vous du château de La Réole… Depuis belle lurette, de Toulouse à Saint-Gaudens, le conseil départemental de la Haute-Garonne s’attache à faire vivre la culture, « facteur d’émancipation et d’épanouissement », selon le président Georges Méric (PS).

Cette année 2017, la collectivité a décidé d’aller encore plus loin en étendant son calendrier culturel. Jusqu’ici concentré sur une action culturelle de juin à octobre, balisée par la fête de la musique et le festival Jazz sur son 31, « le Département proposera désormais une saison culturelle d’hiver sur l’ensemble du territoire », a annoncé, le conseiller départemental Vincent Gibert (PS), à l’occasion des vœux à la presse du Conseil départemental, mardi 10 janvier 2017.

25 spectacles cette année, 40 dès l’année prochaine

« Une quarantaine de spectacles sera programmée de novembre à mai dans tout le département et dans divers registre : théâtre, danse, musique, cirque… », appuie Georges Méric.

Pour cette première année, cette ambition sera un peu tronquée, la « saison d’hiver » ne débutant que le 25 février, faute d’une décision un peu tardive. « Jusqu’au 20 mai, nous proposerons 25 spectacles », dévoile Vincent Gibert.

Un fort soutien au Printemps du rire à Toulouse

Les structures soutenues par le Conseil départemental seront intégrées à cette programmation hivernale à l’instar de l’Orchestre de Chambre de Toulouse, le Big Band Cadet et les nombreuses associations culturelles bénéficiant de subventions de la collectivité.

Le Conseil départemental a également décidé de sceller un partenariat avec le festival Le Printemps du Rire, à Toulouse, « depuis que cet événement souffre de ne plus être correctement soutenu par une autre collectivité… », lâche Georges Méric. Depuis 2016, en effet, la mairie de Toulouse a décidé de reporter le soutien qu’il donnait au festival d’humour toulousain à un autre événement : le festival lancé par les Chevaliers du Fiel, baptisé « Les Fous rires de Toulouse ».

> LIRE AUSSI : Pourquoi la guerre est déclaré entre les Chevaliers du Fiel et le Printemps du rire

En vertu de ce nouveau partenariat, le Printemps du rire verra sa programmation déployée sur un territoire plus vaste que la ville de Toulouse et s’étendra sur tout le territoire haut-garonnais, du 20 avril au 6 mai prochain.

Photo de Pascal Pallas

Pascal Pallas

Editeur / Rédacteur en chef
Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image