Transports [L'image] Voici à quoi ressemblera le futur parvis de la gare Matabiau, à Toulouse

Le chantier de la gare Matabiau a débuté à Toulouse. L'une des premières grandes étapes du changement sera la rénovation du parvis historique de la gare, à partir de 2018. Détails.

Publié le : 25/02/2017 à 09:22
20170201-02-07D.pdf-Adobe-Acrobat-Reader-DC_2-630x01.jpg
Le nouveau visage du parvis historique de la gare Matabiau - (Image AREP).

Le futur visage de la gare Matabiau se précise toujours plus à Toulouse. Samedi 25 février, nous vous présentons ce à quoi va ressembler le parvis historique de la gare Matabiau en 2020.

Le chantier du parvis historique dans le sillage de la rue Bayard

Joan Busquets, l’urbaniste chargé des aménagements urbains au centre-ville de Toulouse travaille sur le sujet depuis plusieurs années et son travail débouche désormais sur quelque chose de très précis devant Matabiau. C’est tout à fait normal, puisque ce chantier qui prend place dans le cadre du projet Toulouse Euro Sud-Ouest doit démarrer en 2018.

> LIRE AUSSI : Projet Matabiau à Toulouse : tout ce qui va changer d’ici 2024.

Il succèdera chronologiquement au chantier de la rue Bayard. Le parvis et la rue Bayard seront, quand tout sera terminé, l’axe privilégié entre Matabiau et l’hyper-centre en parallèle des futures Ramblas de Jean-Jaurès.

> LIRE AUSSI : Toulouse aura ses ramblas fin 2019 et ça ressemblera à ça…

Comme l’image le montre, c’est un vrai changement qui attend le voyageur au niveau du parvis de la gare Matabiau.

Moins de voitures, le dépose-minute déplacé…

Rénové, le parvis historique sera plus aéré avec un trafic de véhicules bien plus limité.

Le boulevard devant le gare sera plus agréable à tous les points de vue, plus facile à circuler, que cela soit en vélo ou à pied. Le parvis sera élargi, ce qui donnera un espace très clair et une nouvelle vision sur la ville et sur le canal. Le dépose-minute va être déplacé, une autre rangée d’arbres sera plantée, a indiqué Joan Busquets à Côté Toulouse il y a quelques jours.

Le dépose-minute que l’on connaît actuellement, et qui permet de stopper son véhicule devant la gare, sera donc déplacé et ses deux accès se feront à partir du boulevard Pierre Sémard et avenue de Lyon. Les piétons chargés de leurs bagages n’auront donc plus à traverser le grand boulevard à plusieurs voies et à slalomer entre les véhicules en attente sur le dépose-minute et qui bouchaient l’accès à Matabiau lors des arrivées de train.

Le boulevard devant la gare va donc devenir un espace mieux partagé avec les piétons. Une seule voie y sera dédiée aux voitures qui continueront à circuler dans le sens Matabiau-Marengo.

Le sens de circulation reste le même à court terme pour les automobilistes

Un sens de circulation qui sera probablement inversé dans le futur comme l’explique Joan Busquets quand il évoque le plan qu’il prépare pour le canal du Midi dans Toulouse.

> LIRE AUSSI : Terrasses sur berges, circulation inversée : le projet pour le canal du Midi, à Toulouse

Nous avons réfléchi à un aménagement du parvis tel qu’il puisse être réversible et adaptable quand l’inversion du sens de circulation que nous envisageons à moyen terme sera effective », explique Joan Busquets. Dans quelques années, les voitures qui passeront devant la gare arriveront depuis Marengo qui doit aussi changer de visage et devenir l’un des quatre parvis de la future gare.

Les futurs quatre parvis de la gare Matabiau - (Document Europolia).
Les futurs quatre parvis de la gare Matabiau - (Document Europolia).

Le canal du Midi recouvert, fini la traversée devant la gare par les voitures

Le parvis historique va être réaménagé devant la gare mais surtout il va s’étendre vers la rue Bayard.

Une étude en cours et qui doit être prochainement rendue, envisage une opération transitoire qui permettra de couvrir le canal du Midi et notamment l’écluse Bayard via une plateforme en bois. Ce qui élargira derechef le parvis. Information d’importance, les voitures ne pourront plus traverser le canal devant la gare.

Autre changement : l’entrée vers le métro sera retravaillée pour lui donner une meilleure visibilité. Deux auvents aux architectures bien tranchées sont actuellement à l’étude du côté de chez Tisséo, l’un de forme arrondi, l’autre étant celui que l’on peut voir sur la photo de synthèse du parvis.

Cette entrée plus attractive débouchera sur un souterrain lui aussi rénové comme le montre le document suivant :

5s4c.jpg

Photo de David Saint-Sernin

David Saint-Sernin

Journaliste
Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image