Économie Objets connectés. SFR a choisi le réseau du Toulousain Sigfox

La start-up toulousaine vient de signer un partenariat d'envergure avec Altice, la maison-mère de SFR. Une victoire importante dans la course que se livrent les opérateurs IoT.

Publié le : 23/03/2016 à 18:00
:le-moan-©-Helene-ressayres
Ludovic Le Moan, le PDG de Sigfox. (Photo Hélène Ressayres)

C’est ce qu’on appelle une victoire pour Sigfox. La start-up toulousaine spécialisée dans la mise en réseau des objets connectés vient de signer un partenariat stratégique avec Altice, la maison-mère de SFR. Objet de la convention : intégrer la connectivité Sigfox à l’offre de services du groupe.

Cet accord stratégique signe le partenariat de trois acteurs animés des mêmes ambitions : associer dès aujourd’hui des solutions de connectivité complémentaires afin de démocratiser l’Internet des Objets dans tous les secteurs de l’économie et d’accroître l’offre de solutions connectées pour les entreprises et les particuliers, expliquent les nouveaux partenaires.

Ouverture internationale

Pour Sigfox, l’enjeu est énorme puisque ce partenariat, en plus de donner accès au marché français, ouvre grand les portes de l’international, Altice étant présent en Europe, aux États-Unis, en Israël, dans les Caraïbes et dans l’Océan Indien. Cette ouverture internationale d’un opérateur mobile vient ainsi compléter la présence et faciliter l’accès et l’utilisation du réseau Sigfox dans les 14 pays dans lesquels sa solution technologique est déjà implantée.

> LIRE AUSSI : Le Toulousain Sigfox se rêve déjà en géant du numérique aux côtés de Google, Apple, Facebook et Amazon

Pour la start-up toulousaine emmenée par le médiatique Ludovic Le Moan, cette nouvelle association était vitale après que Orange et Bouygues ont décidé de confier leur réseau connecté au concurrent LoRa. Dans la presse, Ludovic Le Moan s’était même ému du bashing dont il disait faire l’objet depuis quelques mois.

Car avec sa technologie fondée sur le bas débit et la basse consommation d’énergie et déjà qualifiée de robuste par de nombreux observateurs, Sigfox a pris de vitesse les opérateurs mobiles dans ce marché en pleine expansion. Couvrant déjà 92% du territoire français, le réseau Sigfox est d’ores et déjà disponible et gère début 2016, plus de sept millions d’objets connectés.

Standard technologique

Ce qui n’est pas le cas de son concurrent LoRa, un réseau né d’une alliance entre différents opérateurs, actuellement en cours de déploiement et soutenus par des géants des télécoms. Ce choix entre ces deux opérateurs illustre la guerre que se livrent actuellement les acteurs historiques du mobile dans le domaine prometteur des objets connectés. Comme l’illustre cette déclaration du président de SFR, Michel Combes dans Libération :

La technologie de Sigfox est en avance, plus robuste et plus complémentaire que les autres solutions disponibles sur le marché. Nous avons opté pour la meilleure techno, pas pour une techno ringarde.

Au-delà d’un simple contrat commercial, c’est donc bien la définition du futur standard technologique définissant le réseau des objets connectés qui semble se jouer aujourd’hui. Et l’enjeu est de taille : en 2020, il y aura cinq milliards d’objets connectés. Rien qu’en France.

Photo de Xavier  Lalu

Xavier Lalu

Journaliste, chef de projet à Côté Toulouse
Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image