Ils font Toulouse Immobilier. Vous avez besoin de rénover un bien ? Ca tombe bien : Archik arrive à Toulouse

Les concepts immobiliers se sont multipliés à Toulouse au cours de l'année 2016. Le dernier en date, Archik Immobilier, propose une démarche basée sur un travail d'architecte.

Publié le : 01/01/2017 à 16:46
Archik Immobilier, Toulouse, Amandine Coquerel, Marseille, tendance, Plaza
Exemple de rénovation proposée par Archik Immobilier à Marseille (Photo : Archik)

L’année 2016 a été riche d’un point de vue immobilier. Le boom démographique fait vivre le secteur et de nouvelles tendances ont vu le jour. Premier symbole de cette richesse : l’installation à vitesse grand V du réseau de Stéphane Plaza, l’animateur de M6, avec quatre agences Stéphane Plaza Immobilier dans la métropole toulousaine, la dernière en date étant celle de Tournefeuille, début novembre 2016.

> LIRE AUSSI : Immobilier. Stéphane Plaza ouvre une quatrième agence près de Toulouse

Architecture « à vivre » et à rénover

Parallèlement, d’autres initiatives émergent pour attirer une clientèle de plus en plus exigeante. Archik Immobilier en fait partie. Installée dans des bureaux « comme à la maison » dans le quartier Vélane, l’entreprise, lancée à Marseille, s’est lancée dans l’aventure toulousaine.

Nous proposons une collection de biens citadins sélectionnés et refaits par nos architectes. Nous faisons de l’immobilier sur-mesure et pour tous les styles, du néoclassique au contemporain en passant par l’art déco, pourvu que la réhabilitation ait respecté l’esprit du lieu, explique Amandine Coquerel, la créatrice du concept dans les Bouches-du-Rhône.

Amandine (à gauche), créatrice du concept, et Clémentine (à droite), la gérante de l'agence de Toulouse (Photo : Archik)
Amandine (à gauche), créatrice du concept, et Clémentine (à droite), la gérante de l'agence de Toulouse (Photo : Archik)

Dans cette niche assumée – « le créneau n’était pas occupé à Toulouse », estime Amandine -, Archik se positionne sur deux créneaux : l’architecture « à vivre » et l’architecture à rénover.

Dans le premier cas, « les architectures à vivre sont aussi bien des maisons réalisées par des architectes qui ont imposé leur style, que des appartements revisités par des architectes d’intérieur », poursuit Amandine.

Exemple de bien avant et après rénovation (Photo : Archik)
Exemple de bien avant et après rénovation (Photo : Archik)

Dans le deuxième cas de figure, Archik propose un accompagnement de A à Z… mais pas sur n’importe quel bien. « Il existe plusieurs critères. Le bien, qui peut être un appartement ou une maison, doit avoir du potentiel, aucun défaut, pas de vis-à-vis et ne pas se situer au sixième étage sans ascenseur, par exemple. La qualité et le sur-mesure sont notre moteur », poursuit la créatrice d’Archik Immobilier, qui cible aussi bien les primo-accédants que les personnes à la recherche d’une résidence secondaire.

À Marseille, un budget moyen de 600 000 euros

Pour son démarrage dans la Ville rose, Archik Immobilier a compilé une petite dizaine de biens. Et côté tarifs, l’expérience marseillaise donne quelques indications.

Les écarts sont très forts selon les biens. On peut aller de 150 000 euros pour un appartement de 40 m2 à cinq millions d’euros pour une belle maison ! Mais à Marseille, le budget moyen est d’environ 600 000 euros. Nous n’avons pas besoin d’un marché trop important. C’est une niche et ça doit le rester !, conclut la dynamique patronne d’Archik.

Infos pratiques : 
Archik Immobilier, 2 place Montoulieu (derrière la préfecture de Haute-Garonne)
Tél. : 05 62 84 76 31
Site : http://toulouse.archik.fr

Photo de Anthony Assemat

Anthony Assemat

Journaliste, chef d'édition à Côté Toulouse
Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image