Medias Le groupe La Dépêche va imprimer le journal de la Région : un contrat à plus de 4 M€

Le journal du Conseil régional d'Occitanie sera imprimé par le groupe de presse toulousain La Dépêche. Un contrat avec la Région de 4,3 millions d'euros.

Publié le : 23/09/2016 à 11:23
ladepeche-630x0.JPG
Le groupe de presse toulousain La Dépêche va imprimer le journal du Conseil régional d'Occitanie. (Photo illustration : Archives Côté Toulouse)

Après le Made in France, le Conseil régional d’Occitanie lance le Made in Toulouse, ou plus précisément le Made in Baylet, famille propriétaire du groupe de presse La Dépêche.

Selon une information révélée par France 3 Midi-Pyrénées, le groupe de presse toulousain a en effet remporté un joli marché public estimé à 4,3 millions d’euros à l’issue d’une procédure de mise en concurrence. Il s’agit de l’impression du journal du Conseil régional d’Occitanie.

L’attribution doit encore être ratifiée par un vote de la Commission Permanente (CP) du Conseil régional, précise France 3 Midi-Pyrénées. Une simple formalité… La Commission Permanente est notamment composée de Sylvia Pinel, nouvelle présidente du PRG et première vice-présidente du Conseil régional. Une proche de Jean-Michel Baylet, actuel ministre de l’Aménagement du territoire.

Évincé pour un délai de livraison supérieur à trois jours

Le groupe de presse imprimait déjà l’ancien journal de Midi-Pyrénées. Avec la fusion des régions, la facture passe de 2,8 à 4,3 millions d’euros. France 3 Midi-Pyrénées indique qu’un autre concurrent « sérieux » devançait la Dépêche du Midi, notamment sur le prix (inférieur de 10% à l’offre du groupe).

Le marché obtenu est un marché dit « sans minimum ni maximum ». La somme de 4,3 millions d’euros est donc indicative. Le groupe La Dépêche pourrait percevoir davantage sans qu’il soit nécessaire de lancer la moindre consultation…

Autre point important, le concurrent évincé aurait été écarté sur une question de délai de livraison supérieur de trois jours à celui de La Dépêche. Une différence que le contribuable devra payer de son porte-monnaie pour être informé plus rapidement par la communication du Conseil régional.

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image