Medias France Bleu Toulouse va étendre sa diffusion sur une grande partie de l'Occitanie

France Bleu Toulouse a obtenu vendredi 3 février une spectaculaire extension de sa zone de diffusion. Le réseau régional de Radio France sera bientôt dans presque toute la région.

Publié le : 06/02/2017 à 16:03
C'est un développement aussi spectaculaire qu'historique que s'apprête à vivre la station régionale de la radio publique, en Occitanie (Photo : Alban Forlot)
C'est un développement aussi spectaculaire qu'historique que s'apprête à vivre la station régionale de la radio publique, en Occitanie (Photo : Alban Forlot)

Ça bouge, dans le paysage audiovisuel à Toulouse et en Occitanie. Dans le même temps, en fin de semaine dernière, France 3 a revu sa stratégie numérique, et fusionné ses sites de Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon pour n’en faire qu’un : France 3 Occitanie. Deux jours plus tard, vendredi 3 février 2017, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a officiellement annoncé l’octroi d’une fréquence à la chaîne régionale TVSud, pour couvrir la Ville rose.

> LIRE AUSSI : Bientôt à Toulouse, TVSud veut trouver un nouveau modèle de télé locale en région

Sept départements d’un coup pour France Bleu !

Autre nouveauté de taille : à la radio cette fois. Vendredi 3 février, le CSA a donné son feu vert à Radio France « pour la diffusion des services France Bleu Toulouse à Albi, Auch, Cahors, Carmaux, Castres, Figeac, Mazamet, Montauban, Pamiers, Rodez, Saint-Gaudens, Villefranche-de-Rouergue », mais aussi « de France Bleu Béarn à Lourdes et Tarbes ». Une extension impressionnante, au regard de la zone actuelle de diffusion de France Bleu dans l’ex-région Midi-Pyrénées : d’abord la seule ville de Toulouse, et depuis 2013 celle d’Agen (Lot-et-Garonne).

En clair, le réseau de diffusion de France Bleu Toulouse va bientôt s’étendre sur les départements du Tarn, du Lot, du Gers, du Tarn-et-Garonne, de l’Ariège et de l’Aveyron. Et celui de France Bleu Béarn sur les Hautes-Pyrénées. Sachant qu’au niveau de la région Occitanie, France Bleu disposait déjà de trois antennes régionales, couvrant quatre départements : France Bleu Hérault, France-Bleu Roussillon (Pyrénées-Orientales) et France Bleu Gard-Lozère.

À l’arrivée, France Bleu couvrira donc désormais… 12 départements sur les 13 d’Occitanie. Avec un seul « trou » : l’Aude (Narbonne étant toutefois arrosée par France Bleu Hérault et France Bleu Roussillon).

Il y a quelques années, une vaste « zone blanche »

C’est dire le chemin parcouru par le réseau des territoires de Radio France en Midi-Pyrénées, une région qui était historiquement « une zone blanche » pour France Bleu. Localement, la station avait laissé le champ libre à Sud Radio. Coïncidence ou pas, la nouvelle intervient alors que la radio historique du grand sud, qui a revu sa stratégie depuis son rachat par le groupe Fiducial, s’apprête à se délocaliser sur Paris.

> LIRE AUSSI : Sud Radio devrait quitter Toulouse pour s’installer à Paris

France Bleu et Toulouse, c’est de l’histoire récente. La radio est diffusée depuis 2011 seulement dans la ville rose, sur le 90.5 FM. Elle avait d’ailleurs élu domicile dans les anciens studios du Mouv’, une autre station nationale (de Radio France) basée à Toulouse, et qui avait elle-aussi été rapatriée sur Paris…

Quels programmes ?

Qu’est-ce qui va changer, côté programmes ? La station restera-t-elle « France Bleu Toulouse » ? Les informations locales du Capitole vont-elles résonner au fin fond de l’Aveyron, et de l’Ariège ? Et vice-versa ? France Bleu couvrira-t-elle tous ces départements, ou simplement les villes chefs-lieux ? À partir de quand ? Avec quels moyens et quels effectifs ? Tant de questions qui restent en suspens, entre les mains de la direction nationale de Radio France, à Paris.

Je n’ai pas d’autres éléments à communiquer pour l’instant, témoigne Pierre Galibert, directeur de France Bleu Toulouse. Mais à titre personnel, je suis ravi. Cela promet une belle aventure !

Toujours est-il que ces nouvelles ambitions offrent un beau cadeau d’anniversaire à France Bleu Toulouse, qui fête ses six ans au mois de février 2017.

Pierre Galibert, directeur de France Bleu Toulouse (Photo : Côté Toulouse / A.A.)
Pierre Galibert, directeur de France Bleu Toulouse (Photo : Côté Toulouse/A.A.)

Guillaume Laurens

Rédacteur en chef adjoint
Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image