Faits-divers La fac, la cité administrative et la gare SNCF évacuées pour des colis suspects, à Toulouse

La cité administrative, l'Université, mais aussi la gare SNCF. Des centaines de personnes évacuées pour deux colis suspects coup sur coup, vendredi 24 février 2017, à Toulouse.

Publié le : 24/02/2017 à 12:24
L'alerte au colis suspect a été déclenchée rue de la Cité Administrative, à Toulouse, vendredi 24 février 2017  (Photo : Tom Gagnou / Twitter : @Tom_GaGnOu)
L'alerte au colis suspect a été déclenchée rue de la Cité Administrative, à Toulouse, vendredi 24 février 2017 (Photo : Tom Gagnou / Twitter : @Tom_GaGnOu)

Petite cohue vendredi 24 février 2017 en matinée, à plusieurs endroits du centre ville de Toulouse. D’abord, rue de la Cité Administrative, près de la bibliothèque de l’Arsenal, dans le quartier de Compans-Caffarelli.

En raison de la présence d’un colis suspect sur le trottoir, les policiers ont dû procéder à l’évacuation du quartier. « Il s’agissait d’une valise en plastique, qui était disposée sur le trottoir », indique une source policière.

La police barrait la route qui mène à la faculté. Nous avons entendu une déflagration, a priori suscitée par les démineurs, témoigne Tom Gagnou, un étudiant qui passait par là.

Des habits dans la valise

Par précaution, les forces de l’ordre ont ainsi évacué les alentours vers 10 heures… Toute la cité administrative, et l’Université Toulouse 1 Capitole adjacente, soit un total de 1 300 personnes.

Les démineurs sont rapidement intervenus sur place, ont fait exploser la valise en question… qui contenait en réalité des vêtements. La situation a été rétablie vers 10 h 50.

La gare SNCF évacuée

Vers 11 h 45, c’est la gare SNCF Matabiau de Toulouse qui a dû être évacuée, en raison là-aussi de colis suspect. D’après nos informations, il s’agissait de deux sacs, qui ont été retrouvés dans le hall des départs de la gare.

Peu avant midi, les démineurs sont intervenus sur place, afin de neutraliser lesdits bagages. Lesquels n’avaient au final rien d’inquiétant. À 12 h 40, la gare était à nouveau accessible aux voyageurs.

Guillaume Laurens

Rédacteur en chef adjoint
Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image