Tourisme Escapade. Banyuls-sur-Mer, l’essentiel en pays catalan !

Un grand bol d’air frais à 2  h 30 de Toulouse ! Sortez du cadre et tentez la randonnée dans le massif des Albères ! Bienvenue en terre catalane.

Publié le : 06/11/2016 à 12:21
Rando-PO-Banyuls-statue-Aristide-Maillol2.jpg
Envie d'un grand bol d'air frais à partir de Banyuls-sur-Mer ? (Photo : D. Pradal)

Rien de tel qu’une bonne rando pour se vider la tête en un temps record ! Les randonneurs ne s’y trompent pas, ils sont chaque année de plus en plus nombreux à venir marcher dans les Albères. Banyuls est le point de départ ou d’arrivée du mythique GR 10 qui traverse les Pyrénées entre l’océan atlantique et la Méditerranée.

Que vous empruntiez la route des Crêtes en choisissant d’y installer votre bivouac, que vous suiviez un des 12 chemins transfrontaliers ou que vous fassiez le tour de l’Albère en sept étapes, vous trouverez chaussure à votre pied ! La randonnée est devenue un axe fort du développement économique de la côte Vermeille et des Albères.

Quarante-cinq itinéraires de randonnée, très accessibles, 300 kilomètres de sentier et dix refuges… De Port-Vendres à Banyuls, le sentier littoral connaît un succès grandissant. C’est le meilleur moyen de découvrir la côte vermeille.

Collioure (Photo : D. Pradal)
Collioure (Photo : D. Pradal)

Une lumière insolente !

Accrochées aux flancs de la montagne, des vignes et leur indolente symétrie apaisante s’offrent à vous, à perte de vue. Au loin, la tour de Madeloc, elle fut autrefois tour de défense et d’observation.

Sur la route des Crêtes, au-dessus des vignes et des murets de pierres, on aperçoit Collioure et son Fort, œuvre de Vauban. Vous aimerez la lumière qui illumine la côte. On comprend pourquoi le Fauvisme est né à Collioure, suivez le chemin qui vous mène sur les pas de Matisse, Derain, Chagall, Dufy… On continue ? Entre forêts de chêne liège, de résineux, de hêtre… L’appétit vient en marchant !

Les 9 caves (Photo : D. Pradal)
Les 9 caves (Photo : D. Pradal)

Les 9 Caves sinon rien !

Côté gastronomie, Banyuls et ses environs sont une promesse savoureuse. À 1 000 mètres d’altitude, sur votre chemin, hiver comme été vous apprécierez la cuisine réconfortante de la famille Engel au chalet des Albères, au col de l’Ouillat. On peut aussi y passer la nuit. Mention spéciale pour le fromage de chèvre qui vient des alpages voisins, chez Jouan…

Les 9 Caves, c’est l’étape indispensable pour un shopping gourmand local. Anchois de Collioure, vinaigre de la Guinelle…
Des viticulteurs locaux cultivant des vins bio s’y sont installés, ils vous expliqueront toutes les étapes de la vinification. On y mange et on y dort, les propriétaires ont eu l’idée géniale de créer des gîtes au-dessus des caves ! Villages préservés, gastronomie inventive, Banyuls-sur-Mer a de nombreux atouts pour vous séduire le temps d’un week-end… ou plus.

Bons plans
Pour s’y rendre : De Toulouse, on prend le train, rien que le voyage vaut le détour… Saluez les flamants roses sur l’étang de Leucate !
En car, Toulouse-Perpignan avec Flexibus à partir de 9 euros l’aller.
Nos bonnes idées : le bus à 1 euro de Perpignan à Cerbère.
À Banyuls, partez sur les pas du sculpteur Aristide Maillol et de son quartier, le Cap d’Osna. Visitez la métairie qui l’inspirait.
Marcheurs, préparez vos itinéraires à la maison de la randonnée à Banyuls.
À Collioure, rendez-vous à la maison du Fauvisme.
Au départ de la plage de Peyrefitte, nagez vers le sentier sous-marin. Vous pourriez y rencontrer l’hippocampe moucheté ! La Réserve de Cerbère-Banyuls est unique en France.

Dorisse Pradal

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image