Société Plus de 50 personnes sont décédées sur les routes de Haute-Garonne en 2016

En Haute-Garonne, 51 personnes ont perdu la vie sur les routes en 2016, selon un bilan provisoire de l'accidentalité routière. Les accidents corporels ont connu une légère hausse.

Publié le : 26/01/2017 à 11:02
IMG_2524-630x0.JPG
Cinquante personnes ont perdu la vie sur les routes du département en 2016. (photo d'illustration : Le Journal d'Abbeville)

Cinquante et une personnes ont perdu la vie dans un accident sur les routes de la Haute-Garonne en 2016. Selon un bilan provisoire présenté par l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière, présenté le 23 janvier 2017, « en Haute-Garonne, comme au niveau national, le nombre de personnes décédées sur les routes est resté stable en 2016 en s’établissant à 51, soit le même nombre que les deux années précédentes ».

Le nombre d’accidents en (légère) hausse

Le nombre d’accidents corporels est toutefois en légère hausse sur le département avec 956 accidents recensés en 2016, « soit douze de plus que l’année précédente », relève la préfecture de Haute-Garonne. Cette légère hausse s’inscrit dans la tendance nationale (+1,1%). En revanche, le nombre de blessés diminue légèrement : il est passé de 1 208 en 2015 à 1 192 en 2016.

La vitesse excessive et ses conséquences (défaut de maîtrise du véhicule avec perte de contrôle), les refus de priorité et la conduite sous l’emprise d’un état alcoolique sont encore les principaux facteurs des accidents en 2016. Le non respect des règles de circulation est en cause dans plus du tiers des accidents et l’alcool est dépisté dans 20 % des accidents mortels, précisent les services de l’État.

Du côté des deux-roues, une baisse sensible du nombre de victimes d’accidents a été enregistrée. Pour les deux-roues motorisés, neuf victimes sont à déplorer en 2016 (contre 16 en 2015). Selon le bilan provisoire, deux cyclistes ont été victimes d’accidents en 2016 contre quatre en 2015. En revanche, pour les piétons, huit victimes sont à déplorer en 2016, contre quatre l’année précédente.

Moins d’infractions sur les routes en 2016

Alors que la modernisation du parc des radars fixes se poursuit en Haute-Garonne (à Toulouse, le dernier en date a été installé au niveau du nouvel échangeur de Borderouge, en décembre), « les infractions de vitesse constatées par les radars fixes ont diminué de 9,33 % par rapport à 2015 », rapporte la préfecture. Si les limitations de vitesse semblent plus respectées, les automobilistes n’hésitent à griller des feux rouges ! Ces nfractions connaissent en effet En revanche, une augmentation de 5,7 % par rapport à 2015.

De nouvelles dispositions sur les routes au 1er janvier 2017

Pour rappel, de nouvelles infractions sont entrées en vigueur au 1er janvier 2017. Leur but : réduire l’impact de l’automobile sur l’environnement et améliorer la sécurité routière. Parmi ces mesures, la mise en place de tests salivaires de détection d’usage de stupéfiants, l’infraction de non-révélation de l’identité du conducteur par le représentant d’une entreprise propriétaire du véhicule, l’interdiction des vitres teintées de plus de 70 % à l’avant des véhicules.
> LIRE AUSSI : Autoroutes plus chères, conduite sans permis… Ce qui change, pour les automobilistes, en 2017

Photo de Mylène Renoult

Mylène Renoult

Journaliste Côté Toulouse
Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image