Faits-divers Des chameaux poursuivis par les gendarmes, près de Toulouse. L'un d'eux tué par un fourgon

Intervention peu ordinaire des gendarmes près de Toulouse, mardi 10 janvier 2016 : ils ont « interpellé » trois chameaux en divagation, qui ont pris la fuite. L'un d'eux a été tué.

Publié le : 11/01/2017 à 09:09
Les gendarmes de la compagnie de Toulouse Mirail sont intervenus pour stopper les chameaux en divagation. Ils ont pu « arrêter » deux d’entre eux, le troisième a été tué. (Photos : GNSI TMI)
Les gendarmes de la compagnie de Toulouse Mirail sont intervenus pour stopper les chameaux en divagation. Ils ont pu « arrêter » deux d’entre eux, le troisième a été tué. (Photos : GNSI TMI)

C’est la gendarmerie de la Haute-Garonne qui a annoncé cette drôle d’interpellation, mardi 10 janvier 2017, au petit matin. À 4 h 30 très précisément, les gendarmes du Groupe nuit de surveillance et d’intervention (GNSI) de la compagnie de Toulouse Mirail sont intervenus sur la commune de Saint-Lys (Haute-Garonne), au sud-ouest de Toulouse.

En cause ? Une divagations de chameaux. Arrivés sur place, les militaires du GNSI ont découvert les animaux en question, à quelque 500 mètres d’un cirque.

Ils se sont échappés de leur enclos, rapporte la Gendarmerie de la Haute-Garonne.

Les chameaux s’enfuient, l’un d’eux tué par un fourgon

Aussitôt, les gendarmes se sont empressés de réveiller les propriétaires du cirque, mais, rapportent-ils, « les trois camélidés ont pris la fuite et couru sur la route de Toulouse ». 
Dans une zone non éclairée, et sur le bitume détrempé, un fourgon de livraison de journaux a percuté l’un des animaux, qui n’a pas survécu à ses blessures.

L'état du fourgon témoigne de la violence du choc avec l'un des chameaux (Photos : GNSI TMI)
L'état du fourgon témoigne de la violence du choc avec l'un des chameaux (Photos : GNSI TMI)

Guillaume Laurens

Rédacteur en chef adjoint
Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image