Ils font Toulouse Une association de Toulouse propose de faire pousser des champignons... dans du marc de café

L'association de Toulouse le Café des Spores propose de cultiver ses propres champignons... dans du marc de café. Résultat : un produit sain et local et sans déchets.

Publié le : 01/01/2017 à 09:18
CaféDesSporesToulouse
Pauline, jeune diplômée de Sciences Pô, propose de faire pousser des champignons dans du marc de café. (photo d'illustration © Café des Spores)

Quand le marc de café se transforme… en champignons. Une association de Toulouse, le Café des spores, a lancé un projet qui peut paraître un peu fou : cultiver des pleurotes, sur du marc de café recyclé. Lancée en novembre 2015 à Bélesta-en-Lauragais (Haute-Garonne), l’association vend ensuite sa production.

Notre volonté est d’offrir un produit alimentaire sain, cultivé localement et peu gourmand en ressources naturelles, précise-t-elle, sur son site Internet.

Du marc de café aux champignons : la promesse de Café des spores, une association de Toulouse

Tout est réutilisé

Derrière ce projet, se cache un acte militant : celui de la gestion des déchets. Tous les ans, dans le monde, sept millions de tonnes de marc de café sont jetées. En réutilisant ce marc, récupéré chez des partenaires locaux, l’association propose un nouveau produit consommable.

En outre, le Café des spores profite des restes de la récolte, pour le vendre comme compost aux agriculteurs et maraîchers locaux.

Mais comment ça marche ?
Le marc de café est mélangé à des copeaux de bois et du mycéllium (des « graines » de champignon), le tout emmagasiné dans des grands sacs de culture. Le mélange repose pendant trois semaines, jusqu’à ce que le marc de café devienne blanc.
Puis arrivent les champignons qui, au bout d’une dizaine de jours, peuvent être cueillis.

En phase de test, le projet s’est finalement concrétisé en septembre 2016, grâce à une opération de crowdfunding réussie. Depuis octobre 2015, 90 kilos de champignons avaient été produits et plus de 500 kilos de café avaient été recyclés.

En novembre 2016, Pauline, à la tête de l’association, a pris ses cliques et ses claques, pour s’installer, aux Arènes de Toulouse, dans le Fablab Artilect. Avec ses bénévoles, ils cultivent leurs pleurotes, qui poussent au frais et dans des containers.

Dix kilos de café produisent deux kilos de pleurotes. Il est possible de produire 4,5 kilos de pleurotes par an, dans un hangar de 120m2, détaille-t-elle.

Produisez des champignons chez vous

Avec le kit Pousse Café, il est possible de cultiver des champignons chez soi. (photo © Café des Spores)
Avec le kit Pousse Café, il est possible de cultiver des champignons chez soi. (photo © Café des Spores)

Et la fine équipe ne fait pas que cultiver des champignons. Pauline propose aussi des ateliers et des formations, autour de la production de champignons. Pour Noël, elle a décidé d’amener les pleurotes jusqu’à chez vous.

Des kits de culture, sortes de « champignonnières », sont mis en vente. Dans une boîte en carton, on trouve le mélange qui sert à la pousse. Humidifié, il peut donner une première portée en une dizaine de jours.

Une fois votre production récoltée, il est même possible de recommencer une seconde fois. Et si vous n’en avez toujours pas assez, l’association précise qu’il est possible de remettre du marc de café et des copeaux dans un sac, pour voir de nouvelles têtes chapeautées faire leur apparition.

> LIRE AUSSI : [Rétro] Ces dix initiatives locales qui ont marqué Toulouse en 2016

Infos pratiques :
Fablab Artilect, allées Maurice Sarraut, à Toulouse.
Tél. 06 35 24 24 13
Mail. contact@cafedesspores.fr
Le site Internet de l’association et sa page Facebook.

Alice Patalacci

Journaliste à Côté Toulouse.
Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image