Aéronautique & Espace L'assemblage du Beluga nouvelle génération va bientôt commencer à Toulouse

D'ici fin 2016, l'assemblage final des Beluga nouvelle génération va commencer dans les usines Airbus de Toulouse. Objectif : accompagner la montée en cadence des productions.

Publié le : 07/11/2016 à 11:56
Beluga_credit-airbus.JPG
(photo d'illustration : ©Airbus)

C’est un peu la baleine du ciel. Et les Toulousains le connaissent bien. Régulièrement, la silhouette reconnaissable entre mille du Beluga se dessine en effet dans le ciel de la Ville rose. Son allure lourde et pataude laisse imaginer le poids de ce qu’il transporte.

Bientôt, les cinq Beluga – qui relient les usines européennes d’Airbus, chargés des ailes ou du fuselage des appareils de l’avionneur, à raison de 65 rotations par semaine – vont disparaître pour laisser place à leur version XL.

Mise en service prévue pour 2020

D’ici la fin de l’année 2016, l’assemblage final du Beluga nouvelle génération débutera en effet dans les usines toulousaines. Airbus l’a annoncé jeudi 3 novembre 2016, sur son compte Twitter.

Prévus pour entrer en service dans le courant de l’année 2019, les cinq Beluga XL remplaceront progressivement les appareils actuels. Quant aux anciens modèles, ils sortiront de la flotte en service à partir de 2020 pour une retraite définitive en 2025.

Plus grande capacité pour accompagner la montée en cadence des productions

Doté d’une plus grande capacité de chargement, le nouvel avion a été conçu sur la base de l’A330. Son prédécesseur, âgé d’un peu plus de 20 ans, avait quant à lui été lancé sur la base des A300-600R et commençait à être inadapté aux nouveaux appareils d’Airbus. Il faudra environ 12 mois pour assembler chaque nouvel avion.

S’il conserve le profil atypique qui lui a valu son nom, le Beluga XL aura néanmoins un cockpit plus petit et une porte de soute plus grande. Il pourra transporter jusqu’à 30 tonnes de matériel et de pièces de gros volume, tout en consommant moins de carburant

Objectif pour l’avionneur européen : accompagner la montée en cadence de ses productions, notamment celles de l’A330 de l’A350, dont le carnet de commandes dépasse la barre des 800 appareils.

> LIRE AUSSI : [En images] Découvrez l’intérieur de l’A350, le long-courrier d’Airbus qui cartonne

Les Beluga nouvelle génération auront une plus grande capacité de chargement. (photo d'illustration : Beluga ancien modèle - Côté Toulouse/H-O.D)
Les Beluga nouvelle génération auront une plus grande capacité de chargement. (photo d'illustration : Beluga ancien modèle - Côté Toulouse/H-O.D)

Photo de Amandine Briand

Amandine Briand

Rédactrice en chef Normandie-actu.fr
Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image