Faits-divers Affaire Merah : vers un procès en 2017 pour le frère de Mohamed, Abdelkader

Le frère de Mohammed Merah, Abdelkader, devrait être jugé au cours de l'année 2017 pour son implication dans les assassinats commis par le terroriste à Toulouse, en mars 2012.

Publié le : 29/09/2016 à 10:48
Capture-decran-2016-09-29-a-10.39.45.png
Abdelkader Merah pourrait être jugé au cours de l'année 2017 par une cour d'assise spéciale à la cour d'appel de Paris (photo d'illustration : © Wikimedia Commons)

Aucune date n’a été fixée. Mais un procès devant la cour d’assises spéciale de Paris pourrait se dessiner au cours de l’année 2017 pour Abdelkader Merah, le frère de Mohammed, auteur des tueries de Toulouse et Montauban en mars 2012. Contrairement à ce qui circule, la cour d’appel de Paris n’a, pour le moment déterminé, aucune date. « Un pourvoi est toujours pendant devant la Cour de cassation. Les recours ne sont pas encore tous épuisés, explique Magali Josse, vice-procureure chargée de la communication auprès de la cour d’appel de Paris. Rien n’a été confirmé. »

> LIRE AUSSI : Abdelkader Merah et un complice présumé seront jugés par une cour d’assises

Directement impliqué dans les attentats ?

Les parties civiles veulent faire pression afin qu’un procès se dessine pour le frère du tueur au scooter. Le mis en cause, âgé de 34 ans, pourrait être le cerveau des attentats de Toulouse qui avaient coûté la vie à sept personnes, dont trois enfants juifs, du 11 au 19 mars 2012. Il pourrait même avoir participé directement à l’assassinat du militaire Imad Ibn-Ziaten, tué de plusieurs balles sur un parking dans l’après-midi du 11 mars 2012. D’après Le Point, une tierce personne est entrée en contact avec la victime qui tentait de vendre une moto sur le Bon Coin. Il pourrait s’agir du frère aîné.

L’avocat d’Abdelkader Merah, Me Dupond-Moretti, assure pour sa part que le dossier de son client est « vide ». L’homme se trouve actuellement à la prison de Vivonne, près de Poitiers (Vienne), pour « complicité d’assassinats et d’association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste ».

> LIRE AUSSI : retrouvez tous nos articles sur l’affaire Merah, ici

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image